Famille

Akira sur mon lit

Sunday’s gone to the dog

Dimanche, la journée idéale pour faire la paresse. Monsieur Akira n’aide pas beaucoup car sitôt réveillée que je me blotti contre lui pour somnoler encore un peu. Je finis toujours…

D’où je viens

Mon père vient tout juste de m’envoyer des photos de famille de la fin des années 1940. Ça fait drôle de les regarder car parfois j’essaie…

Du temps pour rien

J’ai crû naïvement que la semaine dernière se déroulerait comme un long fleuve tranquille. En réalité, j’ai été tellement occupée que je n’ai même…