Saint-Jean-de-Matha: ma campagne

Saint-Jean-de-Matha: ma campagne

Comme je viens d’une famille de rats de villes, la campagne a toujours été synonyme de villégiature plus que de racines profondes. Mais pourtant, je sens qu’il y a une petite partie de moi qui a pris racine près du lac Berthier, à St-Jean-de-Matha, en quelque part au nord de Montréal.

24042011-_MG_5537
Mon arrière grand-père avait acheté ce chalet dans les années 60 et toute la famille s’y retrouvait les week-end. Un peu plus tard, ma mère a commencé à y venir avec mon père et beaucoup plus tard j’y ai passé mes premiers week-ends dans la neige.
24042011-_MG_5468
Ceci n’est pas la maison mais seulement le cabanon et sa serre!
Plus tard, ma grand-mère qui avait passé toute sa vie à Montréal a voulu se retirer en campagne et a emménagé dans la maison voisine.
24042011-_MG_5485
Comme on avait plus de chalet, mon père a décidé d’en acheter un, toujours autour du lac Berthier. Dans le temps, il l’avait payé 20 000 dollars mais il n’était pas aussi moderne qu’on le voit sur la photo! Mon oncle avait ensuite acheté le chalet de l’autre côté du boisé.
24042011-_MG_549324042011-_MG_5486
J’ai tellement de beaux souvenirs de cette période où on pouvait faire des feux de camps, jouer au Nintendo avec mes cousins et cousines, se baigner jusque dans la nuit, glisser en luge, se réunir pour des repas gargantuesques, ceuillir des bleuets, des fraises des champs, des framboises, des mûres … mais surtout d’être bien entourée.
24042011-_MG_5476
Mes parents on dû vendre il y a une dizaine d’années, quand ils se sont divorcés et que ma soeur et moi avions attaqué la période terrible de l’adolescence. Mon oncle a vendu peu après car il avait trop de problèmes avec ses voisins qui se croyaient tout permis car ils étaient de la place.

24042011-_MG_5496

Ma grand-mère y est encore et c’est toujours un plaisir d’aller la voir car ça nous permet de renouer avec cet endroit qui nous a vu grandir. Ça fait longtemps que je n’y suis pas retournée pendant l’été et ça me manque tellement de pouvoir me baigner dans cette eau douce, si douce!

24042011-_MG_553924042011-_MG_5549
P.s. Le lac a calé (la glace a disparue) depuis. Il a calé comme d’habitude à la fête des mères!

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *