Don’t push me ’cause I’m close to the edge

Publié le Catégorisé comme Bla bla 16 commentaires sur Don’t push me ’cause I’m close to the edge
Don’t push me ’cause I’m close to the edge, I'm trying not to loose my head
I’m trying not to loose my head!

La saison de Noël m’a rattrapée tant au travail qu’à la maison. Comme toujours je suis en retard dans mes cadeaux et la distance n’arrange rien. C’est difficile de deviner ce qui ferait plaisir à mes proches à 5 000 km de Montréal. Heureusement qu’internet existe, ça permet de s’assurer qu’il aura au moins quelque chose sous le sapin!

J’ai crû un moment retourner à Montréal pour les fêtes mais malheureusement on m’a refusé les congés. Comme quoi jamais rien n’est parfait, en tant qu’étudiante j’étais libre mais fauchée et maintenant j’ai de l’argent mais aussi des obligations! Je dois avouer que sur le moment j’ai eu envie de prendre mon sac à main et ne plus revenir mais bon, j’essaie de m’habituer à la vie d’adulte responsable.

Le temps des fêtes encore plus sentimental pour moi car mon anniversaire est le lendemain de Noël donc tout se concentre entre le 24 et le 31 décembre!

J’ai tout de même réussi à obtenir une journée de congé donc nous partirons pour les rives du lac Léman. Par contre, je vais travailler le jour de mon anniversaire, ce qui n’est jamais arrivé depuis que j’ai commencé à travailler à 16 ans (il faut dire que c’est férié chez nous)! Ensuite on a reçu une belle invitation pour le réveillon du jour de l’an et même Akira est convié!

En attendant j’essaie de me reposer et reprendre le dessus sur mes différents retards. Je vais devoir trouver le temps pour tenter une recette de biscuits au pain d’épice pour impressionner ma belle-famille à Noël. J’ai quand même trouvé de la mélasse à 6€90 pour les faire!

*

60 Rue de Rivoli, 75004 Paris, France

Par Cynthia

Montréalaise en escale à Paris.

16 commentaires

  1. Bon courage, je compatis. Il m’est arrivé d’être en déplacement pendant mon anniversaire… Bah, s’ils sont au courant à ton travail, vous pourriez organiser une petite fête? 😉

  2. Ah c’est dur de bosser à Noël! J’ai souvent dû le faire mais mon premier job au Canada, dans un centre d’appel, j’avais franchement le cafard ce jour-là. Boulot pas folichon + éloignement… bah 🙁

  3. Je comprends bien comment tu dois te sentir Cynthia 🙁 Je ne peux pas non plus prendre mes vacances quand je le veux, c’est assez frustrant puisque je travaille plein pendant que les autres sont en vacances :o/

    Mais bon comme tu dis, faut faire avec, on n’a pas le choix 😉

  4. Les fêtes de Noël et les anniversaires loin de la famille, c’est probablement tout en haut de la liste des points négatifs de l’expatriation… il en faut bien quelques uns ! Courage !

  5. Pour ma part je bosse toujours pour mon anniversaire ça tombe en septembre donc a la rentrée scolaire des enfants, alors pas possible pour moi de poser une journée.

    Bon courage pour les cadeaux, moi ça va je suis a jour, je crois bien n’avoir oublier personne^^

  6. C’est tout de même incroyable que l’on t’ai refusé des congés à Noël… ! J’espère que tu passeras de belles fêtes malgré ta famille qui est au loin.
    Si je peux me permettre une question, à quel endroit « des rives du Lac léman » vas-tu poser tes bagages ?
    Bises 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *