Oslo la nuit

Je prends une petite pause de mon récit floridien parce que je n’ai pas eu le temps de numériser toutes mes photos. Je profite de ce début de mois de décembre pour revenir à la charge avec notre week-end à Oslo de l’année dernière.

J’avais beaucoup aimé l’ambiance dans la ville une fois la nuit tombée, paisible, mais vivante. Quand la noirceur s’installe, les commerçants allument des bougies qu’ils placent dans les fenêtres ou sur les tables pour une ambiance chaleureuse. Comme vous verrez dans une photo de la galerie, même les manifs devant le parlement se passaient à la chandelle!

Même si l’air était frisquet, les terrasses étaient pleines au mois de novembre. Suffit de s’emmitoufler dans les couvertures chaudes fournies par les bars pour oublier un peu le froid. Et puis, j’étais contente de retrouver les cidres au goût de fruit que j’avais découvert au Danemark, ils ne sont pas très forts en alcool et j’aime beaucoup le goût près du bonbon.

Si les prix des consommations et des repas font frémir au premier abord, mais ils ne sont pas si éloignés des prix d’Amérique du Nord une fois qu’on a ajouté les taxes et les pourboires.

On avait profité de notre week-end pour sortir un peu, on avait testé le Icebar et une boîte de nuit gay, le Elsker. Il n’y avait aucune ambiance dans le Icebar et c’était quand même assez cher, 20 € l’entrée pour une quarantaine de minutes à l’intérieur. Je suis malgré tout contente d’y être allée parce que les cocktails étaient super bons et c’était joli toute cette glace.

On avait choisi le Elsker tout simplement parce que c’était en face du icebar et très près de notre hôtel. Même si ce n’est pas l’endroit le plus hype de la ville nous nous sommes bien amusé sur la musique dance dans une atmosphère décontractée.

Ça ne vous donne pas envie d’allumer quelques bougies?

Un week-end à Oslo

  1. L’hôtel de ville d’Oslo
  2. Le musée Viking à Oslo, Vikingskipshuset
  3. Oslo la nuit
  4. Où manger à Oslo

26 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *