Libérez-moi des arômes ajoutés

Je n’en peux plus des arômes ajoutés qu’ils soient naturels ou artificiels. Qu’ils soient l’un ou l’autre, ils servent tous deux à ajouter du goût à des produits industriels qui en sont dépourvus. Alors que le stéréotype voudrait que la France soit le pays de la gastronomie, je suis vraiment impressionnée du nombre de produits au supermarché qui sont victimes des arômes (beurk).

La plus grande victime de ce complot des arômes est selon moi le thé : il est presque impossible d’acheter du thé vert sans un horrible arôme de menthe. Pourtant, J’aime bien le thé à la menthe fraîche mais l’arôme de menthe n’a pas su tout le même goût et ce n’est surtout pas très bon. Pour m’affranchir des arômes ajoutés, que je croyais être le propre des produits bas de gamme, j’ai acheté un paquet de cinq boites de 25g de thé Kusmi pour « seulement » 15€. La déception n’a pas tardée, dès l’ouverture du premier couvercle les effluves de gomme balloune pas du tout naturelle sont venues à mon nez. Pire encore, le thé en lui-même ne goûte presque rien une fois les arômes ajoutés envolés bref je ne risque pas d’en racheter. Je suis donc de retour à mon thé de Ceylan pur et à mes tisanes les 2 marmottes.

Le chocolat fait aussi partie des victimes. Les fabricants, certainement affectés par la surenchère des saveurs disponibles sont souvent tentés d’ajouter des arômes au chocolat pour créer de nouveaux parfums. Le dernier mauvais souvenir de la sorte était le Lindt aux myrtilles qui avait une saveur de bleuets dopés aux stéroïdes. Alors que le chocolat en lui-même était bien, les arômes ajoutés étaient tellement dérangeants que la tablette a pris la direction de la poubelle. Alors qu’un chocolat avec des bleuets séchés pas trop trafiqués aurait été bon, il a fallu qu’ils aillent gâcher leur idée en y ajoutant des arômes trop puissants.

Les légumes ne sont pas en reste. Combien de fois ai-je été surprise lorsque j’ai ouvert une conserve ou un paquet de congelé et que j’ai découvert un arôme ajouté alors que rien sur l’emballage ne le laissait présager. Peut-être que c’était la même chose à Montréal mais je ne m’en suis jamais aperçue car j’achetais toujours des fruits et légumes frais. Ici, ce n’est pas aussi facile car ils ne sont pas souvent beaux et il n’y a presque pas de choix. Par exemple, cette semaine à l’épicerie il n’y avait ni fèves (haricots), ni brocoli ou carottes ! Donc on se rabat souvent sur des mélanges congelés qui sont presque toujours aromatisés à quelque chose. Je ne comprends pas l’intérêt de donner des saveurs autres aux légumes, mais on dirait que c’est ce que les gens préfèrent.

Bien sûr les arômes ajoutés peuvent être agréables, mais pour cela ils doivent être attendus ou légers. Ainsi, j’aime bien les arômes pas très naturels que l’on peut trouver dans le Jell-O, les boissons gazeuses, les bonbons (sauf les marshmallows qui sont particulièrement horribles ici) et certains alcools car je m’attends à ce qu’ils soient boostés à la saveur artificielle. Par contre, dans une boîte de thé à 15 euros, du chocolat ou dans les légumes, je dis non. Ce n’est pas bon et c’est tout. C’est d’ailleurs pour cette raison que je ne mange plus de yogourt à l’exception de ceux nature car je ne pouvais plus supporter l’utilisation massive des arômes ajoutés qui ont un goût particulièrement horrible lorsqu’ils sont mélangés avec des édulcorants.

Je dis donc un non ferme aux arômes ajoutés et au congelé dans les restaurants*.

*Je sais ça ne vient de nulle part mais c’est une réalité alimentaire qui m’agace beaucoup et qui se répand.

Étiquettes
,

13 Commentaires

  • Vas dans le 13ième, rue de Choisy/ rue d´Ivry par ex,
    et tu y trouveras du délicieux thé vert, et tous les légumes et fruits frais de la terre !
    Bonne chance!

  • Le Palais des thés…
    Ce n’est quand même pas bien difficile de trouver des fruits et légumes frais, bons et locaux. Suffit juste de pas aller faire son épicerie, quelle qu’elle soit, au supermarché… ça limite bien l’apport de toutes ces saletés.

  • Pour le thé, je te conseille « Mariage et frères », ça devrait être pas mal pour du bon et vrai thé vert (il y a de nombreuses boutiques à Paris huitième, neuvième, 2ème, etc)! Pour le chocolat c’est pas facile c’est sur… en chocolaterie sinon, mais les parfums originaux sont rares je trouve.
    Pour ma part je n’ai pas le goût aussi développé que toi, ça me dérange plus ou moins même si à la maison on privilégie les arômes naturelles et les trucs « home made ».

  • j’achète des légumes surgelés crus mais pas de mélanges
    ensuite je prends une poignée de chaque et j’accommode comme je veux
    pour le chocolat , je n’achete que du nature noi ou lait bon
    et ensuite je fais fondre délicatement , je rajoute des fruits séchés , de la nougatine , des noisettes , hop dans un moule a tablette en silicone et voilà ma tablette a moi

  • Quand meme dire que tu n’arrives pas a trouver de legumes frais a Paris c’est un peu gros! Il y a pleins de marches toutes les semaines (boulevard richard lenoir, belville-menilmontant, aligre, la mottepiquet, et j’en passe!). Ces marches se tiennent souvent deux fois par semaine, tu as l’embarras de choix…pour ce qui est des legumes surgeles, tu ne peux pas ignorer PICARD quand meme! Tu trouves tous les legumes (meme les topinambours!) non assaisonnes et ils sont excellents. Pour le the, comme ta lectrice l’a dit plus haut, tu as le quartier chinois du 13eme ou celui de belleville, tu trouveras certainement ton bonheur! Et arrete d’aller dans les « epiceries », c’est comme les « depanneurs » chez toi a Montreal, ils sont la pour depanner! Bon courage!

  • Prinsessan Fluflu: Oui je connais 🙂 c’est super mais c’est assez loin de chez nous à cause des transports qui sont faits bizarrement. Je crois qu’il faudrait avoir un vrai frigo pour que ça vaille la peine … peut-être dans le prochain appart … enfin si on en trouve un 😉

    nimportenaouak: 🙂

    Isa: Merci je ne connaissais pas ce site, je le garde en signet pour quand j’aurais des revenus plus importants!

    Pour ce qui est des supermarchés c’est assez étrange, par exemple la viande qu’on peut y acheter y est meilleure que celle qu’on trouve chez notre boucher et fruits sont pareils que chez le fruitier mais moins cher … Je crois que c’est peut-être notre quartier qui est un peu particulier … tout est plus cher qu’ailleurs mais pas meilleur 🙁

    Petite L.: Je viens d’aller voir leur site et ça a effectivement l’air beaucoup plus naturel! Je vais attendre de me trouver un travail avant de me faire plaisir par contre!

    On avait trouvé une très bonne chocolaterie en Savoie mais malheureusement ils ont commencé à délayer leur chocolat avec de la lécithine et ce n’est plus le même plaisir 🙁

    Isabelle: Très bonne idée pour le chocolat, tu me donnes vraiment envie d’essayer !

    Pour les légumes on ne peut pas acheter plusieurs paquets car on n’a pas de congélateur et qu’il faut consommer en 48 heures le congelé. C’est une contrainte technique qui nous pourrit un peu la vie 🙁

    Margaret: Oui, chez nous elles sont presque toujours blanches et dans le rayon où il y a les trucs pour faire des gâteaux. Ici, elles sont fabriquées par Haribo et elles sont dans le rayon friandises. Elles sont le plus souvent roses et elles sont parfumées à un goût ultra-chimique que je crois être la fraise.

  • Je trouve aussi que c’est un peu gros cette affirmation qu’on ne peut pas trouver de légumes frais a Paris! Il y a tellement de marchés et de boutiques bio. La liste des marchés est sur le site de la mairie de Paris, et ca n’est pas necessairement plus cher…
    Et je confirme, a Montreal, il y a aussi des produits chimiques partout dans les congelés. Et je ne parle meme pas de la viande.

  • Par ailleurs, je confirme que Mariage Frères fait des thés délicieux! C’est un peu cher mais ça en vaut la peine, et le magasin près de la Seine est vraiment beau.

  • Mariage Freres pour le the, effectivement, pas donne mais bon.

    Et comme toi je fuis tous les aromes si possible et je ne mange que des yaourts nature…

    Preuve que la mondialisation ne n’est pas arretee a la porte de la France 🙁

  • Pour le Palais du thé, il y a un paquet de boutiques à Paris, et certains thés tout simples sont à 3 euros les 100 grs 😉

  • Anonyme: J’ai un marché à côté de chez moi mais je ne trouve pas que la qualité des fruits et légume soit différente de celles du super marché, c’est même parfois pire et mon compagnon partage mon opinion.

    On va chez Picard mais il faut faire attention à ce que l’on achète car certains paquets sont aromatisés alors il arrive que quand nous sommes un peu trop pressés nous ne regardions pas les ingrédients et nous avons la surprise à la maison.

    Pour ce qui des épiceries, que j’appelle personellement les petites épiceries de quartier, je n’y vais que très rarement car c’est cher, plus ou moins hygénique et souvent de piètre qualité. Je vais plutôt chez Franprix qui n’est pas un supermarché et que je qualifie donc d’épicerie.

    Cranberry: On peut en trouver, mais la qualité n’est pas toujours au rendez-vous. J’ai des épiceries bio dans mon quartier mais acheter des avocats du Brézil drapés dans du plastique c’est pas trop mon truc et ils n’ont pas beaucoup de choix en fruit et légumes.

    Il ya certainement des produits chimiques dans les congelés à Montréal, mais j’en ai jamais mangé alors j’en ai aucune idée et je n’achète jamais de viande congelé. Mais je pense que le gros du problème est que à Montréal je sais instinctivement quoi acheter et où acheter alors qu’ici non.

    Dolce: Ouais, en même temps, l’endroit où j’ai mangé les produits les plus délicieux et les plus frais était en Bulgarie. La mondialisation ne les a pas touché (ils n’ont même pas de supermarchés!) mais leur niveau de vie n’est pas du tout aux standards occidentaux. Je ne sais pas si c’est possible de trouver une balance entre l’agriculture de qualité et l’économie de marché 🙁

    Isa: Ah super alors, j’essaierai d’y aller bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *