Sous les jupes des filles, l’irritation

Sous les jupes des filles, l'irritation (babouin)

Il y a des sujets qui ne sont pas du tout glamour et dont l’idée même d’en parler nous révulse. Le frottement des cuisses fait partie de ces sujets que l’on préfère balayer sous une jupe-maxi plutôt que de dire tout-haut que porter une jupe en été peut rapidement se transformer en une torture.

Je vous explique pour celles qui ont la chance d’avoir un thigh gap qui vous évite ce fâcheux problème: quand il fait chaud en été, la transpiration laisse une fine couche de sel sur les cuisse et lors d’un frottement prolongé (marche/course), il se produit une irritation sur la partie interne des cuisses digne d’un cul de babouin. L’inflammation est très douloureuse et prend au moins une semaine à guérir.

Les mauvaises solutions

Adolescente, la première chose que l’on m’a suggérée pour éviter ce phénomène était d’appliquer libéralement du talc entre mes cuisses de façon à éviter la formation d’humidité. Ça fonctionne bien mais pas très longtemps et il faut donc traîner son pot de talc dans son sac à main ce qui est une recette pour un désastre blanc. Out la poudre de talc !

Beaucoup de filles préfèrent porter des bas de nylon même par les chaudes journées humides. C’est une solution qui est complètement au-dessus de mes forces parce que je me mets en jupe pour avoir moins chaud, pas pour transpirer dans des bas synthétiques.

Une autre option populaire est de tartiner les points de frottement avec de l’anti-transpirant. Ce n’est déjà pas très bien d’appliquer des sels d’aluminium (cancérigènes notoires) sous mes bras mais l’idée d’en appliquer sur une autre partie corps me fait plus peur qu’envie.

La palme de la mauvaise solution est celle de maigrir. D’abord parce que le frottement des cuisse peut aussi arriver aux filles et aux femmes qui ne sont pas en surpoids, par exemple à cause d’un bassin étroit ou des cuisses musclées. Mais aussi parce qu’être en surpoids n’est pas une raison pour souffrir et que même si on a envie de maigrir ce n’est pas une chose qui se règle de façon instantanée.

Les solutions physiques qui fonctionnent

Uniqlo shaper
(c) Uniqlo Shaper

Mes solutions favorites sont celles qui empêchent physiquement les cuisses de se frotter et qui ne dépendent pas d’un produit qu’on doit se rappeler de prendre avec nous et dont l’efficacité peut nous lâcher en cours de route.

J’ai entendu parler pour la première fois des « bandelettes » sur les blog mode américains. Ce sont des bandes en dentelle extensibles et auto-adhésives qui se placent sur la cuisse à l’endroit où se produit le frottement. Les bandelettes sont disponibles en cinq tailles selon la circonférence de vos cuisses. En cas de doute au sujet de la taille, il vaut mieux prendre la plus petite pour être certaine que ça tienne bien.

D’abord dubitative à propos de ce système, j’ai tout de même décidé d’en acheter une paire pour 14.99$. Finalement, les bandelettes tiennent leurs promesses en restant en place sans difficulté et elles sont très discrètes sous les vêtements. Par contre, il ne faut pas les porter trop haut sur la cuisse car elles ont tendance à rouler si elles sont situées trop près des fesses.

Sinon, il y a toujours l’option de porter carrément des shorts sous sa jupe mais pour ne pas empirer la sensation de chaleur, il faut les choisir dans un tissu qui respire. Pour le moment, j’utilise les Shaper de Uniqlo qui sont sensés être des sous-vêtements gainants mais il suffit de prendre une taille au-dessus pour ne pas être trop comprimée et être à son aise. J’aime bien ce short qui est complètement invisible, sans couture, ultra-léger et abordable à 9.90€.

Solution anti-frottement pas encore testée

Il existe des crèmes pour les sportifs qui visent à prévenir les effets des frottements répétés. En France on trouvera chez Decathlon les crèmes Aptonia et au Québec Body Glide dans les boutiques de sport. C’est une solution tentante pour les robes courtes ou encore les journées à la mer où le sel de l’eau empire l’irritation.

J'ai testé la meilleure solution anti-frottements

Cliquez sur cette bannière pour en savoir plus

 Si vous avez d’autres trucs pour éviter les irritations des cuisses je suis preneuse!

Étiquettes
,

26 Commentaires

  • J’en parlais justement ici > http://caughtinmyweb.fr/, moi j’utilise la crème Nok, pour les sportifs également. C’est un vrai petit miracle mais c’est vrai aussi qu’elle est beaucoup plus efficace pour les ampoules.
    Merci pour ton article qui m’a fait découvrir ce produit mais mais mon problème c’est que, comme tu le dis, moi ça frotte assez haut et j’aurais sans doute ce souci de bandelette qui s’enroule… 🙁 A tester cependant, pour le prix on ne risque rien !

    • Pour les bandelettes, je les mets très haut sur le devant de la cuisse et plus bas derrière.

      Il va falloir que je me décide à acheter aussi de la crème pour les sportifs, ça doit aussi être pratique avec les nouvelles chaussures!

      • Je testerai à l’occasion alors ! Pour la crème concernant les ampoules, c’est simple, c’est « problem solved » pour moi et pourtant j’y étais inévitablement sujette à chaque nouvelle paire. Tu me diras si tu testes.

  • Coucou,

    ton article m’a fait sourire car c’est qqch que je connais. Après avoir testé les panty pendant qq temps, j’ai abandonné car ils tiennent trop chaud (je ne devais pas en avoir des respirants).
    Depuis l’année dernière j’utilise la crème Bariéderm d’Uriage (qui se trouve en pharmacie et parapharmacie). Stephanie Zwicky en avait parlé sur son blog (http://www.leblogdebigbeauty.com/tag/bariederm-uriage/ entre autres). Un peu sceptique au début je dois avouer qu’elle est vraiment magique. Il suffit d’en mettre une fois le matin et l’effet tient toute la journée (sauf si tu cours un marathon 🙂 )
    J’ai depuis redécouvert les joies de porter des jupes ou robes les jambes à l’air et sans cette désagréable sensation de br^^ulure!!
    L’essayer c’est l’adopter!
    Belle journée!

      • J’ai bien fait de lire le commentaire d’Enila car j’allais t’envoyer le même lien !
        J’ai ce problème depuis que je suis enfant. Je suis une vraie petite patate toute potelée et le frottement des cuisses a toujours été ma hantise quand vient l’été…
        Personnellement, j’en suis encore aux panties et leggings mais j’ai bien l’intention de goûter aux gambettes nues avec les secrets de beauté de Stéphanie Zwicky. 🙂

  • Ah ben moi, je sais que j’ai engraissé quand les cuisses frottes… alors je perds 5 livres et c’est fini. Sinon, ben je sais pas. Première fois que j’entends parler de tout ce bric-à-brac là lol.

    • Je t’envie! Je n’ai jamais été assez mince pour que mes cuisses ne frottent pas, peu importe mon poids j’ai du gras qui reste toujours là :/.

  • J’ai eu ce problème ado, quand j’étais beaucoup plus ronde (je sais, le poids ne veut rien dire, des filles super minces en souffre aussi!). Je mettais de la crème, mais c’était plus pour guérir que pour prévenir :-/

    En fait, je me mets peu en jupe ou en robe, je suis tout le temps en short.

  • Huhuh, j’aime ton blog 😀

    (Je ne porte jamais de robe/jupe mais j’ai eu ce problème pendant des années, pendant les chaudes nuit d’été, quand je ne portais pas de bas de pyjama, et que mes genoux transpiraient (????). En Alberta, étrangement, je n’ai plus ce problème ;))

  • j’ai ce problème aussi, et ça empire au fur et à mesure que je m’engraisse!
    J’ai acheter un short pantie couleur chaire pour aller sous toute mes robes! Et je compte tester les bandelettes! Je n’ai pas d’autres solutions malheureusement!
    Les crèmes ça ne me tente pas car je n’achète que des cosmétique bio et que je n’en ai pas vu pour cet usage!

    • Je fais une entorse à mes principes pour ce problème. J’ai acheté la crème Bariéderm qui contient des PEG, des silicones et autre produits synthétiques.

  • MERCI !!!!
    Je ne suis même pas particulièrement en surpoids mais j’ai ce problème depuis le début de l’adolescence, au point de ne parfois plus pouvoir marcher du tout à cause de l’irritation. J’utilise du body glide qui m’aide quand même énormément, mais je ne connaissais pas les bandelettes ! J’en commande…

  • A force je croyais être la seule à avoir ce problème je me disais que vraiment toutes ces filles en jupe avaient de la chance ! Autant te dire que ton article à ensoleillé ma journée . Je m’étais mise à mettre des shorts de cycliste sous mes jupes mais bon ce n’est pas toujours très esthétique ! Je vais aller de ce pas acheter la crème Bariéderm qui semble ravir plusieurs lectrice !!
    Merci pour ce post !!

  • C’est marrant parce que pour moi c’est le contraire. J’adore porter des robes l’été mais l’hiver c’est un calvaire : le collant qui glisse, qui ne veut pas rester en place et qu’on arrive pas à remettre élégamment. Perso dès que je peux je mets des robes ou jupes jambes nus.

  • Je viens de commander une paire de bandelette.
    pour le moment, elles tiennent, ce qui m’inquiétè, c’est le fait qu’elles soient en dentelle. j’ai peur qu’en marchant un petit moment la dentelle frotte contre la dentelle irrite tout autant la peau que les collants qui boulochent un peu…

Répondre à iWebgirl Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *