Bruges : visite en bateau des canaux de la Venise du Nord

À force de tourner en rond dans le centre-ville, à la recherche des canaux de Bruges nous les avons trouvés grâce à l’imposant clocher de Notre-Dame de Bruges. Alors que nous avons été charmés le magnifique centre de Bruges, nous avons été époustouflés par la beauté singulière de ce quartier sillonné par des canaux.

Une esthétique sans faille donnant l’impression de se retrouver dans un décor européen fantasmé par Walt Disney. Cette phrase pourrait vous paraître clichée, mais en tant que Nord Américaine, j’ai d’abord imaginé l’Europe à travers les histoires de mon enfance. L’Europe moderne nous déçoit parfois à cause qu’elle ne correspond pas à nos rêves. Dans le cas de Bruges, j’avais l’impression de me trouver dans un conte onirique. J’aurais bien aimé y être un matin brumeux, ça doit être carrément féerique !

J’ai été impressionnée par les imposants bâtiments moyenâgeux de l’hôpital Saint-Jean. Cet hôpital qui serait l’un des plus anciens d’Europe abrite également un musée. Le musée qui abrite une collection d’objets médicaux anciens semblait très intéressant. Malheureusement, je n’ai pas pu le visiter faute de temps.

Statues de Joseph et Jésus dans la cathédrale de Bruges
Cathédrale Saint-Sauveur de Bruges
Intérieur de la cathédrale de Bruges

En face de ce bâtiment se trouve l’église Notre-Dame de Bruges qui est en elle-même peu remarquable. La plupart des tourismes poussent ses portes pour y admirer la vierge en marbre de Michelangelo Buonarroti, l’une de ses rares œuvres à l’extérieur de l’Italie. Encore une fois, nous étions trop pressés par le temps pour visiter le musée de l’église qui promettait des œuvres d’art, des chambres funéraires décorées ainsi que l’accès au musée Gruuthuse.

Nous étions impatients de découvrir les canaux de la Venise du Nord. Les croisières sur les canaux sont affichées au même prix partout, soit 6 90 € par personne (2011). Un tarif qui ne devrait pas vous empêcher de découvrir ce point de vue insolite sur la ville de Bruges. Notre guide n’était pas volubile, mais le paysage a suffi à égayer votre balade en bateau sur les canaux.

Avec mon père, nous avons beaucoup pensé à mon grand-père en voyant défiler le paysage. Il était artiste-peintre et je crois qu’il y aurait trouvé beaucoup d’inspiration pour ses tableaux.

Gruuthuse Hof, restaurant à Bruges

Fatigués par la croisière, nous nous sommes restaurés au Gruuthuse Hof que nous avons choisi parce que nos pieds ne voulaient pas nous porter plus loin. À la découverte du menu touriste, nous avions pensé à nous enfuir, mais nous étions trop fatigués pour partir. Heureusement ! pour 15 €90 nous avons chacun eu un potage maison, une viande, une énorme portion de frites subtilement parfumées au beurre avec un petit dessert pour conclure le repas. La cuisine était bonne et le cadre agréable, c’est certainement pour cette raison que le restaurant a de très bonnes critiques sur Trip Advisor.

Nous avons flâné un peu du côté du marché aux puces de Dijver où il y avait une multitude de jolis objets anciens. Nous avons dû résister à la tentation car nous n’avions que de petits sacs à dos déjà bien remplis.

Après cette journée bien remplie à visiter Bruges, nous avons repris le train en direction de Bruxelles. En une journée dans cette ville de Flandre, j’ai eu l’impression d’avoir tout vu. Pourtant, je crois que deux, voire trois jours à Bruges permettraient de mieux prendre son temps pour contempler et visiter les musées. Une chose est sûre, j’ai adoré ma visite à Bruges !

Visiter Bruges en Belgique

11 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *