Alice est en retard, retard, retard !

Alice au pays des merveilles de Tim Burton

S’il y a quelque chose d’absolument insupportable à habiter en France, c’est bien le retard avec lequel les films arrivent à l’écran. Sitôt sortis en salle en France, qu’ils sont déjà disponibles en DVD en Amérique du Nord!

Alors qu’on peut lire la critique d’Alice au pays des merveilles dans les journaux de Montréal, les chics Parisiens devront attendre jusqu’au 24 mars pour que le film sorte en France. Heureusement que je ne suis pas brésilienne, dans ce pays personne ne verra légalement Alice no País das Maravilhas avant le 23 avril 2010.

Si d’habitude ce retard de diffusion ne m’est pas trop pénible, ça me l’est énormément lorsque l’on parle d’un film de Tim Burton que la planète entière aura l’occasion de voir avant moi. J’attends ce film depuis six mois et quand j’aurai enfin la chance de le regarder, il ne sera plus tout à fait neuf, car il sera déjà sorti en DVD aux États-Unis.

Johnny Depp dans le rôle du chapelier fou
Johnny Depp dans le rôle du chapelier fou
Anne Hathaway joue la reine blanche
Anne Hathaway joue la reine blanche

Reste que j’irai voir Alice au pays des merveilles, car le film semble tout simplement excellent et imaginatif à souhait, bref du pur Tim Burton. En plus, le merveilleux Johnny Depp qui avait été incroyable dans Édouard aux mains d’argent, il y a déjà 20 ans, prendra les traits du chapelier fou.

Helena Bonham Carter en tant que reine des coeurs
Helena Bonham Carter en tant que reine des cœurs
Mia Wasikowska dans son costume d'Alice
Mia Wasikowska dans son costume d’Alice

Helena Bonham Carter, une autre habituée des films de Tim Burton, interprète quant à elle la reine rouge qui s’opposera à la reine blanche (Anne Hathaway).

Et Alice dans tout ça? Elle est incarnée par Mia Wasikowska une actrice de 20 ans qui est à peu près inconnue du grand public. Elle a surtout tourné dans des productions indépendantes avant de rencontrer Tim Burton.

Pour être encore plus impatient à l’arrivée de ce film à son arrivée en salle, il faut regarder la bande-annonce. Je veux le voir dans sa version originale, chose facile à Paris, pour écouter le léger accent british pris par les acteurs.

Si quelqu’un a des billets à m’offrir pour l’avant-première parisienne où Tim Burton devrait être présent, n’hésitez pas à cliquer sur l’onglet contact du blog… l’espoir fait vivre!

Mots-clefs
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *