Une belle vie de chien en Californie

Trois dalmatiens sur la plage à Santa Monica

S’il y a quelque chose que je ne peux m’empêcher de remarquer chaque fois que je suis en Californie, c’est bien la forme olympique des chiens. Les citadins côtiers passent beaucoup de temps à l’extérieur et leurs amis canins les y accompagnent.

C’est un grand changement avec Paris où je trouve que les chiens manquent de tonus, ont le poil terne et sont souvent en surpoids. Je jure que je n’ai pas encore vu un seul chien trop gros. Non, les chiens ressemblent à ce que les chiens devraient ressembler : l’œil vif et élancés. Je remarque aussi qu’au niveau comportemental, les chiens semblent mieux dans leur peau. Il y a beaucoup moins d’affreux petits roquets qui essaient de bouffer tout ce qui bouge.

Bouledogue américain en Californie

Je crois que c’est parce que l’Amérique du Nord est beaucoup plus en avance quant à la nutrition canine, l’éducation et la médecine vétérinaire. C’est encore plus marqué en Californie, car les gens font beaucoup de sport et font très attention à ce qu’ils mangent.

Si je discute d’alimentation crue ou de renforcement positif en France, on me regarde comme si je venais d’une autre planète. C’est pire quand je parle du nouveau protocole de vaccination proposé par l’association américaine des médecins vétérinaires suite à des recherches poussées en immunologie. Comme dans bien d’autres domaines, la France préfère le statu quo des méthodes bien établies, bien que parfois archaïques.

Pittbull sur la promenade de Venice Beach
J’ai eu la chance de pouvoir caresser ce gros toutou

J’aime également voir des pitbulls qui sont interdits en France. C’est la race canine américaine par excellence, de grosses bêtes gentilles, bien qu’impressionnantes. S’il n’y avait pas tant de contraintes pour les posséder, c’est un chien que j’adorerais avoir en ma compagnie. Ils ont des tempéraments plus stables que les Shiba Inu!

Bien qu’il y ait des chiens virtuellement partout et qu’il n’est pas rare de voir des gens promener plusieurs chiens, je tiens à dire que les trottoirs, le sable et les pelouses sont immaculés. Les déjections canines ne sont donc pas une fatalité!

9 Commentaires

  • Je ne connais pas grand chose au chien mais c’est vrai que j’ai une mauvaise image des chiens français (les petits caniches hargneux et les crottes de chien !).

    Peut-être que c’est parce qu’il y a plus de place en Californie ? Avoir un chien dans un appart à Paris n’est pas l’idéal…

  • Franchement, je ne trouve pas ça si pire, mais j’aime beaucoup les activités de plein-air.

    Bien sûr qu’il y a plus de place en Californie mais il y a quand même pas mal de chiens dans les centre-villes.

    Je crois aussi qu’il y a des différences culturelles signifiantes au sujet de la considération de la nature, des animaux et plus particulièrement des chiens entre les Français et les Américains.

  • Je ne savais pas que les US étaient intéressés par le BARF (biologicaly adapted raw food) c’est une bonne nouvelle parce que ça veut dire que dans 10 ans (c’est le temps qu’il a fallu aux portables) cette mode arrivera en France. YES!

  • Oui, il y a des croquettes qui ont été conçues sur ce modèle et même du BARF commercial vendu dans les frigos de certaines animaleries 🙂 Même au Québec, je connais des gens qui en font du maison et qui revendent en animalerie ou encore en PàP.

    En attendant j’achète la bouffe de mon chien à l’épicerie 🙂

  • Moi je deal avec un volaillier qui me fourni des dos de poulet cru à 0.50 € pièce, et des cous. Mais mon chien fait 15 kg donc c’est assez gros pour qu’elle puisse mâcher. Je ne sais pas ce que je lui donnerais si elle était plus grosse. Et j’ai eut être trouvé un boucher pour avoir des cous de veau et d’agneau. Sinon le foie de porc n’est pas trop cher, 1 fois par semaine quell délice!

  • En fait j’ai pas de chance, Akira n’aime que le poulet et certains poissons. Même pour les abats je dois acheter que du poulet ou il ne mange pas … je ne croyais jamais trouver un chien aussi capricieux que moi 😉

  • … On a tous tendance à beaucoup mieux tolérer chez nos animaux les défauts que nous reconnaissons comme les nôtres. C’est humains. On les comprend. Mais en théorie, un chien qui refuse une nourriture le fait principalement parce qu’il est trop nourri. Ou trop bien 😉
    Si un jour vous avez envie d’équilibrer sa diète, et de lui enseigner au passage que c’est bien vous qui décidez, mettez le à la diète un ou deux jours, avec une grande gamelle d’eau. Le mou de bœuf lui semblera ensuite bien plus attrayant ! En toute honnêteté je pense que vous lui rendriez service. Mais n’oublions pas que comme toute décision concernant votre chien, elle ne dépend que de votre vision personnelle des choses 🙂

  • Clothide: C’est surtout les abats qu’on a de la difficulté à lui faire avaler même si on le fait jeuner et comme ça pue tellement ces trucs là chéri tolère mal les garder dans le frigo plus d’une journée (pourtant il n’a pas de problème avec le fromage!) Mais effectivement on doit être un peu trop gâteux avec notre chien 🙂

    Beo: hihi oui 🙂 Ça fait tellement de bien de se trouver ici 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *