San Diego, une ville à aimer au fil de ses quartiers

Mémoire All-American Canal - San Diego

S’il y a une ville américaine que j’adore, c’est bien San Diego. La ville Californienne est située à environ 3 heures de voitures au Sud de Los Angeles et à quelques dizaines de minutes de la frontière Mexicaine.

Beaucoup plus petite que la tentaculaire Los Angeles, San Diego possède seulement 1,25 millions d’habitants ce qui ne l’empêche pas d’être la septième plus grande ville aux États-Unis. San Diego est une ville plus dense, mais où le taux de criminalité et le nombre de sans-abris sont plus bas qu’à Los Angeles ou San Francisco. Les gens aidés par des conditions de vie exceptionnelles tant au niveau du climat et que du social, sont détendus et amicaux.

Balade en vélo sur Coronado Island en Californie

Ce que j’aime de cette ville, c’est qu’il y a beaucoup d’endroits piétonniers où il fait bon marcher. C’est si rare en Californie du Sud, cette région obsédée par la voiture. Il faut aussi noter que c’est une ville extrêmement propre ce qui est agréable pour les yeux et le nez. Malgré sa petite taille, c’est une ville qui regorge de choses à voir.

Tortillas dans le Old Town de San Diego
Tortillas fraîches, je préfères celles à la farine à celles au maïs

Old Town

C’est où tout a commencé, le Old Town Historic State Park relate l’histoire de la première mission de San Diego qui a été fondée dans la première moitié du 19e siècle. Ce parc est entièrement gratuit, certaines maisons ont été transformées en commerces ce qui peut donner l’impression d’être un attrape touristes mais ça vaut la peine d’y passer sans toutefois s’y attarder.

Old Town est aussi le quartier général des restaurants mexicains et la nuit venue, ses bars sont prisés par les étudiants. Ici la cuisine mexicaine est constituée d’ingrédients frais : tomates, avocats, coriandre, tortillas fraîches et viandes grillées. Le Old Town Mexican Café est excellent mais si vous ne pouvez pas y entrer parce que c’est trop bondé, le bar Alamo sert des plats sur le pouce qui sont d’excellente qualité pour le prix !

Je vais toujours dormir au Old Town Inn qui a des super prix pour un hôtel situé dans la ville de San Diego. Il se trouve à quelques minutes à pieds de Old Town et des transports en commun. Ce motel est toujours propre, le service y est exceptionnel et le petit-déjeuner assez copieux (gaufres, pâtisseries, bagels, fruits). Il est situé dans une zone industrielle étrange, mais on est à moins de cinq minutes du quartier.

Balboa Park à San Diego, Californie

Balboa Park

C’est l’endroit à voir absolument, si vous n’y allez pas c’est que vous n’étiez pas à San Diego ! Ce parc présente une architecture néo-coloniale et il est superbement aménagé. C’est aussi là que se trouvent plusieurs musées. Le musée d’Art naturel est super intéressant, surtout pour les enfants, la serre botanique est un délice (gratuit) et le jardin japonais n’en vaut pas vraiment la peine, mais il gagnerait à être agrandi. Le Timken Museum of Art (gratuit) est un petit musée regorgeant de trésors provenant de la Puntam Foundation. The museum of Man semble être super, mais je n’y ai pas encore mis les pieds.

  • Pour en savoir plus sur tous les musées et le Balboa Park, je vous invite sur le site web.

Famille de suricats au zoo de San Diego

Le Zoo de San Diego et Le Wild Animal Park

Encore quelque chose qu’il faut vraiment voir : un zoo dont on ne se sent pas coupable de visiter ! Ces deux parcs à but non-lucratif ont une vocation scientifique. Le zoo de San Diego s’implique dans la recherche et dans le réintroduction d’espèces en danger dans leur milieux naturels.

La visite est très intéressante car elle est ponctuée d’information sur l’habitat naturel, l’alimentation et les soins portés aux animaux. Les animaux sont en santé et dans de grands enclos modernes.

Si vous ne souhaitez pas visiter les deux parcs de ce zoo qui sont relativement loin l’un de l’autre, le Wild Animal Park est celui que je recommanderais car ils ont une grande plaine où des animaux de la savane africaine sont en liberté. J’avoue que voir un troupeau de girafes courir m’a mis la larme à l’œil.

Il est à noter qu’ils offrent un rabais pour les canadiens, il suffit de présenter un permis de conduire ou le passeport. Désolée pour les autres nationalités !

Gaslamp Quarter

Un quartier du centre qui vit plutôt en soirée, idéal pour ceux qui aiment manger dans de beaux restaurants. C’est aussi le seul endroit de la ville où un peut trouver une architecture du début du 20e siècle, car la ville est somme toute assez récente. Les américains considèrent ce lieu comme le centre historique de San Diego.

  • Pour y manger ou pour y dormir, consultez le site web de ce quartier

Maison de Coronado Island à San Diego

Coronado Island

J’adore prendre le bateau alors je m’y rend toujours en traversier (ferry) pour seulement 7 $ aller-retour. Pour ceux qui préfèrent la voiture un pont, le Coronado Bay Bridge, peut aussi vous y amener même si c’est moins amusant. C’est un endroit où flâner les après-midi ensoleillés. On peut soit rester du côté de la baie pour un point de vue imprenable sur San Diego ou encore se diriger du côté de l’océan pour admirer l’hôtel Del Coronado, de style victorien construit en 1888, et ses plages immaculées. Il ne faut pas hésiter à s’aventurer dans les rues résidentielles où les aménagements paysagers rivalisent de beauté, car les résidents font partie d’une association horticole.

  • Intéressés par la visite de cette île au large de San Diego, visitez le site du centre des visiteurs de Coronado Island.

Centre-Ville de San Diego

Le centre-ville de San Diego est tout neuf, bien qu’il n’ait pas le panache de New York, il reste assez coquet avec ses grandes tours de verre et d’acier. Petit bonus : il ne craint pas le soir, il y a quelques sans-abris mais rien de bien méchant.

Bâtiments modernes du centre-ville de San Diego

Seaport Village

Centre commercial extérieur bordé par un parc dans la baie de San Diego. Idéal pour relaxer les journées chaudes, à l’ombre, sur une terrasse pendant qu’une brise marine nous refroidit la nuque. J’y ai déniché un joli t-shirt souvenir dans un surf shop.

  • C’est par ici pour découvrir les boutiques et les choses à faire à Seaport Village

Musée porte-avion à San Diego

USS Midway

Pour les groupies militaires comme moi, San Diego offre la chance inestimable de visiter ce porte-avion construit en 1945 et mis hors-service en 1991 après l’opération tempête du désert. L’audio-guide rend bien l’ambiance qui régnait à bord du porte-avion. Pour encore plus d’anecdotes, il ne faut pas hésiter à discuter avec les ancien marines volontaires au musée. En bonus, il y a une panoplie d’avions de toutes les époques stationnées sur le pont. Ça m’a pris une journée entière à tout visiter mais j’ai vraiment adoré ! Pour les passionnés : les porte avions nucléaires se stationnent souvent dans le port d’en face !

Ocean Beach, un superbe plage de San Diego

Ocean Beach

Une petite communauté côtière où il n’y a aucune grand chaînes commerciale. L’ambiance est encore plus détendue que dans le reste de San Diego ! Idéal pour aller surfer, faire les boutiques, prendre un café (pas chez Starbucks) et se faire bronzer s’il ne fait pas trop froid. Pour les amoureux des animaux, il y a une plage pour les chiens un peu au nord et des sentiers de randonnée dans le lagon. Il y aussi un quai pour les pécheurs d’où on peut observer les otaries.

  • Découvrez le quartier le plus relax de San Diego

Tijuana au Mexique

J’aurais bien aimé aller dans cette ville « South of the Border » qui est accessible par tramway depuis San Diego. Malheureusement, la situation au Mexique s’est dégradée depuis quelques années et le gouvernement du Canada a émis un avertissement pour les voyageurs à destination du Mexique :

Les Canadiens devraient être particulièrement vigilants dans le Nord du Mexique et dans toutes les villes frontalières avec les États-Unis, surtout s’ils vont à Tijuana, car des échanges de coups de feu entre l’armée et les trafiquants de stupéfiants peuvent s’y produire n’importe quand sans avertissement. — DFAIT

Le personnel des hôtels et les San Diegans offrent le même son de cloche à propos de Tijuana alors j’ai préféré m’abstenir de visiter cette ville qui de toute façon n’est pas reconnue pour sa beauté.

Cactus de San Diego
San Diego, c’est aussi une végétation impressionnante

Il y a encore beaucoup plus à voir, mais je n’ai pas encore tout visité soit par manque d’affinités (Legoland), ou de temps (Musées). Ce n’est pas grave, car si San Diego donne l’envie d’une chose, c’est bien d’y retourner !

Mes adresses à San Diego

The Alamo (bar)
2502 San Diego Ave
San Diego, CA 92110 (Soyez certain d’apporter une carte d’identité indiquant votre âge, ils sont très sévères)

Old Town Mexican Cafe
2489 San Diego Avenue
San Diego, CA 92110

Old Town Inn
4444 Pacific Highway
San Diego, CA 92110

10 Commentaires

  • C’est drôle comme on peut avoir un ressenti différent.
    Je n’ai pas aimé San Diego. C’est sûr que le zoo est vraiment superbe, et que les plages de La Jolla sont impressionnantes mais à part ça… Il n’y a pas grand chose à faire, et j’ai surtout le souvenir d’une ville complètement aseptisée et très conservatrice (il y a en effet plein de militaires à SD).
    Bref, j’ai de loin préféré SF.

    Mais à voir quand même.
    Et l’ambiance de l’USA hostel, auberge de jeunesse où l’on côtoie des jeunes du monde entier) est incomparable et laisse, elle, de beaux souvenirs!

  • J’aime les photos, elles sont exactement à l’image que je me fais de la Californie !

    Je pense que Tijuana va encore (au moins de jour), la ville à éviter est surtout Cuidad Juarez. J’ai traversé la frontière plusieurs fois au Texas et les villes frontalières sont toujours glauques… mais relativement sûr.

    Mais c’est vrai que ça a pu changer.

  • J’adore San Diego! Lors de mon dernier voyage en 2007, je me suis dit que si je peux me trouver un boulot là, je déménage sans hésitation! Merci pour les photos qui rappellent plein de bons souvenirs!

  • Eudoxie: J’en rêve toujours 😉

    Violette: C’est vrai que c’est reconnu comme étant une ville conservatrice, mais personnellement je ne l’ai pas trop ressenti en tout cas pas comme dans le « vieux » sud. Mais bon il y manque d’artistes 🙂

    Julie: Contente d’avoir pu aider, je te souhaite un bon voyage

    Zhu: Je suis traversée à Mexicali à pied une fois, c’était effectivement glauque mais ça ne craignait pas vraiment. C’est certainement la même chose pour Tijuana

    Quebecparis: Même chose pour moi, si on m’offre un poste là-bas je suis prête à déménager en quelques heures!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *