Onze essentiels à mettre dans ses bagages pour bien voyager

Après plus de 25 ans de voyages, je commence seulement à savoir quoi apporter dans mon sac. J’ai fait très tôt à faire ma propre valise, car ma mère détestait les faire donc je n’ai jamais eu de bonbons cachés pour les soirs difficiles. Heureusement, à cette époque les scouts nous fournissaient des listes de choses à apporter. Plus tard, j’avais plutôt tendance à prendre une surabondance de bagages, de peur de manquer de vêtements. Après plusieurs années d’essais et erreurs, j’ai identifié les articles m’étant essentiels.

Mes 11 articles essentiels pour le voyage

1. Bouchons pour les oreilles

Les motels n’ont habituellement pas des murs très épais, les voisins ou les bruits extérieurs me donnent souvent bien du mal à m’endormir. C’est pire dans les auberges de jeunesse où chanter en tagalog à 2 h du matin semble la norme. Ils sont aussi utiles pour dormir dans les endroits publics, par contre je n’ai pas encore trouvé comment faire pour qu’ils restent toute la nuit dans mes oreilles.

Foulard utilisé comme rideau
Merci foulard bulgare!

2. Un grand foulard/Paréo

Étant frileuse, je porte toujours un foulard à l’extérieur quand il fait moins de 25 °C, mais en voyage ce foulard a moult utilités. Ce soir, il me sert de rideau, car ma chambre n’en a pas, il peut aussi être utilisé comme serviette de plage, de couvre-chef, de couverture, de châle, de voile pour les lieux cultes et même de paréo.

3. Une serviette en microfibres (Décathlon)

Souvent, les auberges de jeunesse ne fournissent pas de serviettes ou encore celles des motels sont trop petites pour un long corps et de longs cheveux. Elle peut aussi servir pour la piscine ou la plage selon les besoins. Ce que j’adore c’est qu’elle se fait toute petite quand je la plie et qu’elle sèche très rapidement, bref c’est tout le contraire des serviettes en coton.

4. Mes produits de beauté

Longtemps, j’ai cru que je ne devais pas consacrer de place à la coquetterie. Finalement, je me suis aperçue que c’était une nécessité, car avoir des cheveux cassants comme de la paille, le visage qui craque et des allergies en série ce n’est pas des vacances! Je finissais toujours par courir au magasin afin de m’acheter les produits que j’utilise à la maison. Maintenant, je préfère transvider mes essentiels dans de petits contenants de voyage ou encore prendre des produits exprès comme les pains de shampoing de Lush ou des concrètes de parfum.

5. Des sacs en filet (Décathlon)

Je ne me souviens plus trop de l’utilité première de ce sac qui coûtait un ou deux euros, mais je ne saurais m’en passer! Je les utilise pour compresser et maintenir en place mon linge, un peu comme les packing cubes de Samsonite qui valent 20 à 40 dollars chacun. Ça me permet de compartimenter mes vêtements et de ne pas avoir de difficulté à trouver mes choses dans mon sac 50 L.

6. Un mini sac à dos (Arpenaz 10, Décathlon)

Il n’est pas très joli, mais il est super pratique surtout que je peux le transporter en boule dans un autre sac. Il est petit, mais assez grand pour que je puisse y mettre une veste, une bouteille d’eau, mes lunettes soleil, de crème solaire, mon appareil photo et il reste de la place pour des achats!

7. Gougounes ou tongs

Très utile pour les tapis douteux, les douches collectives, les bords de piscine, la plage… surtout quand on n’a pas envie de participer au festival international de la verrue plantaire. En bonus, elles peuvent servir lorsque nos chaussures nous ont blessé les pieds.

8. Un stylo à bille

Un stylo est souvent utile, surtout pour remplir les super formulaires des douanes du Canada ou des États-Unis dans l’avion. Il faut faire attention aux plumes de style Pilot, que j’adore, mais qui ne résistent pas aux voyages aériens.

9. Des pantalons légers qui sèchent rapidement

Je ne devrais pas le dire, mais j’ai trouvé les miens chez Wal-Mart. Bien qu’ils aient un tatou tribal brodé dans le bas du dos, je ne pourrais pas m’en passer! Tandis que les jeans peuvent prendre deux jours pour sécher, ces pantalons sèchent en moins d’une heure. Ils sont utiles pour les endroits où on peut se faire mouiller et pour les laver sur le pouce lorsqu’on n’a plus rien de propre. C’est aussi pratique pour les pays chauds où se découvrir les jambes est mal vu.

10. Une veste polaire

Pour les soirées froides, les journées venteuses ou encore contre l’air conditionné, il est toujours utile d’en avoir un, également pour les destinations chaudes. Je trouve qu’ils prennent moins de place qu’une grosse veste ou un sweat-shirt.

11. Surtout pas trop de vêtements

Même avec une valise pleine, on finit par porter tout le temps les mêmes choses, alors vaut mieux laisser le superflu à la maison. De cette façon, on peut rapporter des vêtements et divers trucs de vacances, ce qui est toujours moins cher que les acheter en France! Il ne faut pas oublier que si l’on part avec une valise pleine, il n’y aura plus de place pour de nouvelles choses, je préfère laisser le tiers ou la moitié vide.

Maintenant, je vais essayer d’aller dormir malgré le party bien arrosé qui se déroule dans la salle commune jouxtant ma chambre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *