Comment sauvegarder ses archives photo ?

Comment sauvegarder ses archives photos
Lifeguards de Los Angeles, vers 1915 - Library of Congress

Des photos, j’en ai malheureusement perdu des centaines par accident. J’ai expérimenté plusieurs solutions de stockage qui se sont révélées peu fiables. Avec plus de dix années d’archives photo numériques à mon actif, j’ai enfin compris comment sauvegarder ses archives photo pour en assurer leur postérité.

Qu’est-ce qu’une sauvegarde ?

Sauvegarder ses données n’est pas la même chose que les conserver sur son ordinateur. Une vraie sauvegarde c’est de conserver au moins une copie, en plus des originaux. Pour être carré dans cette démarche, il faut en garder une dans un lieu différent des originaux. Plus de copies rendent la sauvegarde plus sûre, mais il faut aussi évaluer les coûts versus les risques. La photo étant mon loisir, le budget que je peux y consacrer est limité.

Il faut considérer que tout ce qui peut mal tourner le fera. Par exemple, si vous voyagez avec votre ordinateur et votre disque dur de sauvegarde, vous pourriez très bien vous faire tout voler. Les risques sont nombreux : feu, virus informatique, obsolescence (coucou les zip drives), corrosion des CDs, bris, problème technique, fichier corrompus, etc.  Par ailleurs, j’ai reçu une leçon d’un RAID5* qui a défailli et emporté avec lui 25 000 photos.

Comment sauvegarder ses archives photo: archives de 2004
J’ai des photos d’une valeur inestimable montrant qu’en 2004, on gardait la laine d’acier et l’éponge à vaisselle à côté la télévision (modèle circa 1983)

L’étape indispensable : le catalogage Lightroom

Le point d’entrée de mes photos sur mon ordinateur est le logiciel Adobe Lightroom. Il est destiné aux photographes et permet de cataloguer ses photos aussi bien que de les éditer. J’importe mes images en leur attribuant des mots-clefs généraux comme « Floride » ou « famille ». Cela me permettra de retrouver facilement ces photos dans une bibliothèque en contenant plus de 70 000. Chaque photo est importée dans un dossier nommé selon la date de prise de vue.

Je garde uniquement mes photos en format RAW. Sauvegarder une exportation du catalogue Lightroom me permet de conserver séparément les fichiers bruts, les réglages apportés et les métadonnées. Je travaille soit à partir d’un ordinateur Windows équipé d’un RAID5 ou de mon laptop Apple.

 

Comment sauvegarder ses archives photo: San Francisco en 2006
À San Francisco en 2006, c’était mon premier voyage avec Réjean

Deux disques durs externes pour la sauvegarde

Depuis plusieurs années, les fichiers Windows et Mac OS X sont majoritairement compatibles. Malheureusement, les deux systèmes d’exploitation ne formatent pas de la même façon les disques durs. La lecture des données peut se faire par les deux systèmes d’exploitation, mais pas l’écriture. C’est une situation extrêmement pénible qui oblige à avoir un seul ordinateur ou deux disques durs.

J’ai choisi la seconde option, j’ai deux disques durs externes auxquels j’ai attribué deux rôles différents. Un est passif et l’autre est actif. Le passif est un disque dur de bureau de Western Digital Elements d’une capacité de 2 TO. Je m’en sers exclusivement pour sauvegarder mon catalogue Lightroom, le reste du temps, je ne l’utilise pas. Ce disque constitue ma copie de secours, je l’emploie avec Windows uniquement.

Pour le disque actif, j’ai un tout petit Western Digital Passport de 2 TO. J’ai été obligée d’adopter ce disque, car mon MacBook Pro arrivait à saturation à cause des photos. Je gère donc mes originaux à partir de ce disque dur. Quand je modifie des photos anciennes ou que j’en télécharge de nouvelles, je les répercute sur mon disque Elements. Ce disque est configuré pour fonctionner avec le matériel tournant sous OsX.

Sauvegarder ses archives photo avec Amazon CloudDrive

En plus des méthodes précédemment évoquées, je fais une dernière sauvegarde sur un cloud. J’envoie mes photos via internet pour les sauvegarder sur des serveurs distants.

Je n’étais pas prête à investir énormément d’argent pour ce service, même si j’ai beaucoup de photos à conserver. L’offre la plus économique était de m’abonner à Amazon Premium pour obtenir le stockage illimité des photos. On peut y stocker des fichiers JPEG, BMP, PNG, GIF, TIF et RAW. Pour les utilisateurs de Photoshop, enregistrez vos PSD en TIF afin que ces fichiers soient considérés comme des images.

La synchronisation est assez laborieuse, car l’utilitaire permet uniquement de téléverser manuellement ses fichiers. Ça m’a pris plusieurs jours pour transférer 400 Go de photos alors même que nous avons la fibre optique ! L’utilisation n’est pas ergonomique, mais j’ai confiance en la fiabilité des data centers d’Amazon, un acteur reconnu dans ce domaine.

En revanche, ce que j’apprécie c’est qu’Amazon a une application pour synchroniser les photos des appareils mobiles sur le cloud. Toutes les nouvelles photos de mon iPhone et de iPad sont sauvegardées automatiquement sur mon espace de stockage. Ça me permet de faire souvent de la place sur mon téléphone… si seulement ils avaient la même application pour les ordinateurs !

Comment sauvegarder ses archives photo: tarifs Amazon Cloud Drive
Tarifs Amazon Cloud Drive pour le stockage des autres fichiers

La capacité de stockage limitée à 5 Go pour les vidéos me fait lorgner du côté des compétiteurs. Autant dire qu’avec la taille que font les vidéos HD, ce n’est pas possible d’utiliser Amazon Cloud Drive pour les stocker. Du moins, pour le faire il faudrait investir des sommes conséquentes s’ajoutant à l’abonnement Amazon Premium. En espérant qu’arrive en France l’offre US d’Amazon Cloud Drive proposant de stocker tous types de fichiers de façon illimitée pour 60 $ par an !

Nostalgie de l'hiver : Akira sur un banc de neige
Akira était le roi de son banc de neige. (2008)

À mettre en place : le NAS

À terme, j’aimerais mettre en place un serveur maison (NAS) qui remplacerait le jonglage des disques durs entre mes deux ordinateurs. Ces serveurs permettent d’avoir accès aux photos à partir de la maison ou à distance. En voyage, je pourrais facilement ajouter mes photos à partir du wi-fi de l’hôtel. J’aime le côté dématérialisé qui permet de moins s’inquiéter des bris ou du vol.

Ce n’est pas pour autant un système infaillible, car il faut faire un back-up du NAS sur le cloud ou sur un disque dur. Il y a des solutions de cloud maison à tous les prix, il y a des appareils abordables comme MyCloud de Western Digital ou le AirPort Time Capsule d’Apple, jusqu’aux appareils professionnels de Qnap et Synology.

Avez-vous adopté une stratégie de sauvegarde chez vous?

*RAID5

675px-RAID_5.svg

Ce sont plusieurs disques durs sur lesquels l’information est répartie avec des redondances. Si l’un d’eux flanche, on peut récupérer les informations en reconstituant les données à partir des autres disques. La répartition des informations se fait automatiquement. Sur votre ordinateur, le RAID se présente comme un seul disque dur normal. ^retour

4 Commentaires

  • Curieusement, je suis plus parano de perdre mon blog (12 ans d’archives…) que mes photos. Pour chaque voyage, je garde la carte mémoire dans une boîte, comme on faisait avec les négatifs. Puis j’ai les photos éditées/triées sur disque dur externe, et Flickr me sert aussi un peu de sauvegarde.

  • Perso, ma procédure de sauvegarde est plutôt rudimentaire… Je garde les cartes mémoires (plutôt que d’effacer la carte au fur et à mesure. au prix du GO de carte SD, ça va…), c’est un premier point. Ensuite j’ai ma photothèque sur le laptop. Et je fais une sauvegarde manuelle sur mon vieux PC. C’est loin d’être idéal (en tant qu’informaticien, je vérifie l’adage que les cordonniers sont les plus mal chaussés). Cela fait plusieurs mois que je regarde les configurations pour me monter un mini PC à la maison pour servir de NAS. En tête, comme ça, je penche sur un assemblage maison, sur lequel je fais tourner FreeNAS avec un bon vieux RAID des familles et les plugins kivonbien, genre OwnCloud et tout le toutim. Et je configurerais tous les ordis de la maison pour que chacun-e ait son espace dessus…

  • c’est du chinois pour moi! je ne comprends pas un traitre mot de ce que tu écris, LOL!
    par contre j’essaie de sauvegarder mes photos, gardées sur mon ordi, c’est mon chéri qui s’en charge!
    je vais faire lire ton billet à mon fils (ingénieur en informatique), pour qu’il me le traduise, merci pour toutes tes explications!
    bises
    PS supprime stp le commentaire au dessus, c’est un erreur, merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *