Découverte du Parc Zoologique de Paris

Le 12 avril dernier, le Parc zoologique de Paris ouvrait ses portes au public après une fermeture qui aura duré six ans. Anciennement appelé Zoo de Vincennes, sa rénovation était nécessaire car les lieux inaugurés en 1934 étaient devenus vétustes et dangereux.

Je ne pourrais pas vous faire de comparaison avant/après car le zoo a fermé avant mon installation à Paris. Mais c’est avec délectation que nous avons découvert ce lieu tout neuf le jour de son ouverture.

Une fois notre billet validé, nous nous sommes engagés sur un sentier sinueux qui nous mènera dans un voyage à travers cinq biozones, du Pudu au Fossa. Quatre kilomètres sur un chemin qui nous fera voyager en Patagonie, au Sahel-Soudan, en Europe, en Amazonie-Guyane pour se terminer à Madagascar.

Les espaces dédiés aux animaux sont relativement vastes et souvent mixtes … exception faite des espaces dédiés aux carnivores, bien entendu ! Chaque enclos a été soigneusement étudié afin de répondre aux besoins de chacun des animaux : roche chauffante pour les lions, enrochement pour que les loups puissent établir la hiérarchie de meute, pontons de pêche pour les félins …

giraffes zoo Vincennes
Les giraffes sont restées au zoo durant toute la durée des travaux.

Beaucoup de visiteurs se plaignent sur la page Facebook du jardin Zoologique qu’ils ont payé chèrement leur billet pour être mis face à des enclos vides. Si il est vrai que le grand rhinocéros, les pumas, les guanacos ainsi que certains oiseaux et reptiles, ne sont pas encore arrivés pour des raisons de logistique, en trois heures passées sur le site nous avons aperçu plusieurs centaines d’animaux. D’ailleurs, depuis notre visite plusieurs animaux se sont installés comme les lionnes et même le rhinocéros devrait arriver d’un jour à l’autre.

Le Parc Zoologique de Paris a été pensé comme les zoos modernes où le bien-être des animaux est la plus grande préoccupation. Ainsi, les animaux ont la possibilité de se soustraire du regard des visiteurs mais avec un peu de patience et une vue aiguisée, on découvre un bout de queue derrière un rocher ou des oreilles dressées dans les herbes. Je comprends que cela peut décevoir de rater son animal favori, mais je trouve ça pathétique de crier à l’arnaque pour cette même raison. Après tout, même Akira, chien domestique de son état, aime bien s’isoler de temps à autre !

Pour voir le plus d’animaux, il vaut mieux planifier sa visite dès l’ouverture ou vers la fermeture car beaucoup dorment lorsque le soleil est à son zénith. Une bonne idée est aussi d’apporter des jumelles, ou pour les photographes un gros zoom, histoire de voir au plus près les animaux et surtout les bébés qui se cachent auprès de leurs mamans.

J’ai beaucoup aimé l’architecture moderne et épurée ainsi que la grande allée en béton ciré. Certains s’en plaignent mais elle permet au parc d’être accessible aux personnes à mobilité réduite et aux poussettes. De toute façon j’aime bien mieux le béton que les revêtements en terre qui font beaucoup de poussière et salissent les chaussures. Le tout est agrémenté d’un décor végétal qui évoque les différentes zones géographiques représentées.

J’ai été ravie de constater que plusieurs activités sont dédiées aux enfants : ateliers maquillage, concours de dessin et panneaux d’explications ludiques. Je ne suis pas maman mais j’ai trouvé que la sécurité restait à parfaire. Il y a notamment deux passerelles sans rambardes passant au-dessus de marres et des enclos trop facilement accessibles : mon cœur a fait trois tours quand j’ai aperçu un petit garçon glisser sa main dans la volière aux vautours (il n’y a pas de double protection) !

visiteurs zoo
Homo sapiens europaeus

Il y a deux restaurants à l’intérieur du parc, un de style cafétéria et l’autre un peu plus bistro. Les tarifs sont raisonnables pour un tel lieu, sans toutefois être bon marché. Nous avons tenté de manger au Siam mais les serveurs nous ont semblé complètement débordés et des rumeurs chiffrant l’attente entre la commande et le service à une heure nous ont fait changer d’idée. Je pense que c’était surtout une question de rodage qui se corrigera dans les semaines à venir. Sinon, une aire de pique-nique aménagée verra le jour sous peu.

Un gros point noir de ma visite a été le manque de civisme des autres visiteurs. Je peux facilement excuser les enfants surexcités mais voir des adultes cogner dans les vitres ou piétiner les toutes jeunes plates-bandes m’a vraiment énervée ! Et puis comme souvent il y a des enfants qui ne sont pas surveillés adéquatement par leurs parents : nous avons vu un petit garçon essayer de fourguer un coup de pied à un oiseau en liberté dans la serre et heureusement il a été arrêté dans son élan par une parfaite inconnue !

En oubliant ce dernier point, Réjean et moi avons passé une excellente matinée au Parc Zoologique de Paris, même si le jour de l’inauguration tout n’était pas encore parfait. Je crois qu’à la fin de l’été ou l’année prochaine l’expérience sera encore meilleure car les animaux se seront habitués et la végétation aura eu le temps de s’épanouir. La boutique de souvenirs offre de jolis objets et j’ai réussi à résister seulement parce qu’ils n’avaient pas de t-shirt pour femme.

Une fois la visite terminée, il ne reste qu’une chose qui me chicote: habituellement je fais attention de visiter seulement les zoos sans but lucratif mais je ne suis pas certaine que cela soit le cas pour le Parc Zoologique de Paris. Je ne m’étais pas beaucoup informée à ce sujet, pensant qu’un parc zoologique public le serait nécessairement.

Cependant, la transformation du zoo de Vincennes requérait un budget colossal que les pouvoir publiques n’étaient pas en mesure de fournir et un partenariat public privé a été choisi afin de financer les travaux. Le groupement Chrysalis, au sein du quel on retrouve Bouygues, a effectué les travaux du parc à son compte et loue en retour les installations au Museum d’Histoire Naturelle pour une durée de 25 ans. Les entrées au Zoo et la vente de souvenirs serviront à financer cette location. En espérant que ce partenariat se déroule bien et que les retombées profiteront aussi aux animaux.

Fossa
Fossa, terminus tout le monde descend !

 

Le Parc Zoologique de Paris

Durée de la visite : 3h00
Tarif : 22€ pour les adultes, 16€50 pour les enfants
Accessible pour les personnes à mobilité réduite
Métro : Porte Dorée (L8) ou Château de Vincennes (L1)

11 Commentaires

  • Tes photos d’animaux sont superbes, mais j’adore celle des visiteurs. J’aimerais qu’on ait un zoo à Ottawa… ça manque.

  • Cela fait des années que j’attends à la réouverture du zoo ! Je n’y suis allée qu’une fois étant petite avec mon papa et je ne me souviens que d’avoir filé la moitié de mon sachet de pop-corn aux éléphants.
    Le prix d’entrée est toujours aussi exorbitant mais j’irai tout de même y faire un tour dans quelques temps histoire de récompenser ma patience et de renouer avec mes souvenirs d’enfance.

    J’ai souri jaune en lisant ton exaspération envers le comportement des adultes et de leurs sales gosses. Il n’y a pas un jour que je vis sans avoir cette réflexion sur le manque d’éducation des deux parties et l’envie de leur coller les « baffes » qu’ils méritent mais que tu ne vois jamais arriver. J’ai souvent un mélange de honte et de pitié pour eux.

    Enfin, j’avais un peu peur que tu ne postes des photos de reptiles (ma phobie de toujours) mais tout va bien : pas de serpents et en plus, elles sont superbes !

    Bon week-end à toi,

  • Tes photos sont superbes et surtout, je suis vraiment contente de voir comme l’ancien « Zoo de Vincennes » a été rénové. J’ai eu l’occasion d’y aller peu avant sa fermeture et c’était tout simplement une horreur. Par exemple, les lions étaient dans des cages minuscules, bétonnées, sans le moindre brin d’herbe, avec un vieux caillou dans un coin. Ils étaient franchement rachitiques, c’était triste à voir.
    On dirait que l’activité du zoo se recentre sur le bien-être des animaux. J’espère qu’ils vont rejoindre une activité de préservation des espèces et que, comme tu dis, ce ne sera pas un zoo uniquement touristique.

  • Tes photos sont magnifiques et je suis contente que les animaux soient maintenant plus confortables. Mais je ne supporterais pas d’aller faire ce genre de visite en France, le manque de civisme des français m’horripile et me donnerait envie de les battre!

  • Je ne comprends pas pourquoi tes photos sont toutes embrouillées alors que tout l’monde disent qu’elles sont superbes… j’espère que ça ne sera pas toujours comme ça 🙁

    Sinon je n’avais jamais vu le Zoo de Vincennes, mais j’ai toujours eu du plaisir à visiter les nombreux parcs en France… celui-ci m’a l’air bien garni 🙂

    • J’espère que ça ne sera toujours pas comme ça surtout que je n’ai pas terminé! J’ai oublié de remettre la maintenance après avoir fait un test!

  • Le prix de la visite est pas donné dit donc.
    moi j’ai parrainé un animal par internet bon un petit parrainage je ne suis pas très riche.
    J’attends quelques temps encore avant d’aller visiter ce nouveau zoo.
    Une fois que tout les animaux seront arrivés ça sera mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *