C’était le mois de novembre 2015

mergitur: la devise de Paris

Je me sens coupable d’avoir traité octobre de mensis horribilis au vu des attentats qui ont touché Paris au mois de novembre. Peur, tristesse ou colère on a renoué avec pas mal de sentiments se trouvant sur le spectre négatif des émotions. La vie reprend doucement son cours, mais à certains moments j’ai l’impression que l’on sombre dans une hystérie sécuritaire où tout devient dangereux. Par exemple, une personne de mon cours du soir refuse de revenir en classe tant qu’il n’y a pas un garde armé dans l’école où nous nous réunissions. D’un côté, je comprends bien sa peur, mais de l’autre côté, je n’ai pas envie que ma vie soit ponctuée de check-points et de gardes armés. J’espère vraiment que tout ça se calmera une fois l’état d’urgence levé en février.

Huis Clos de Jean-Paul Sartre

Huis Clos au Laurette ThéâtreLe malheur des uns fait le bonheur des autres! Nos amis devant recevoir des visiteurs surprise, nous ont donné leurs billets pour aller voir Huis Clos au Laurette Théâtre. Bien que j’avais un amour immense pour Jean-Sol Partre pendant mes années CÉGEP (lycée), je n’avais jamais lu ou vu cette pièce de théâtre.

Dans cette comédie, on retrouve trois personnages en enfer, cloîtrés dans ce lieu étrange où l’on trouve uniquement trois fauteuils. Inès, Garcin et Estelle s’aperçoivent rapidement qu’ils n’ont rien en commun et une fois la glace brisée, ils se jugent les uns les autres. Cet enfer sans armes ni sévices physiques ressemble étrangement à la machine à café au bureau quand le sujet du jour est le Front National. Oui, « l’enfer c’est les autres. »

On n’y est allés sans attente, mais on a passé une soirée intéressante au Laurette théâtre. Faites vite si vous souhaitez voir Huis Clos, car il ne reste plus que deux représentations : le 18 et le 19 décembre.

Les grands magasins parés de leurs plus beaux atours

Vitrines galeries Lafayette

Dès les premiers jours du mois de novembre, les magasins parisiens ont installé leurs décorations de Noël. Il y a des années où c’est moins réussi, mais j’ai beaucoup aimé ce que les galeries Lafayette ont fait sur le thème de l’espace/Star Wars. Il faudrait que j’aille prendre toutes ces belles vitrines en photo, mais c’est compliqué avec la foule venue les admirer.

Une recette à essayer

Un grand bol de réconfort.
@christellerocks

J’ai testé quelques recettes que j’avais épinglées sur mon tableau Pinterest de repas végétariens et on a eu pas mal de flops!

>Heureusement, la recette de bol de lentilles et patate douce rôtie au miel et aux épices trouvée sur La Presse+ est venue nous remonter le moral et remplir nos estomacs. C’est un repas consistant et super bien assaisonné, en plus il n’y a presque pas de gras! Christelle Tanielian qui a publié cette recette dans le journal, était à l’origine blogueuse culinaire. Une belle réussite, surtout que j’aime beaucoup les recettes qu’elle concocte pour LaPresse.

Voilà pour novembre et en route pour le dernier mois de l’année!

Étiquettes

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *