Les avocats, ceux qui se mangent

Les avocats qui se mangent

Les avocats, j’adore! Par contre, il est trop souvent difficile d’en trouver des suffisamment mûrs dans les supermarchés ou quand ils sont beaux ils sont à plus de cinq euros!

Quand j’ai la chance d’en acheter qui me conviennent tant au niveau du prix que de l’état, je les mange sans trop de flaflas.

Avec un couteau, je les ouvre en deux et j’enlève le noyau. Dans le creux, j’y verse moitié-moitié de l’huile d’olive et du vinaigre balsamique. Il ne reste qu’à le déguster à la cuillère! J’aime beaucoup cette recette et elle est à la hauteur de ma patience et de mon talent culinaire.

Dans la cuisine Mexico-californienne, l’avocat est souvent utilisé avec la tomate, la coriandre et des viandes grillées, c’est un délice. Malheureusement, Réjean refuse de me cuisiner ces plats, car il n’aime pas l’avocat. Je continue d’en manger à ma façon. 🙂

Étiquettes

4 Commentaires

Répondre à Blomma (prononcer Blouma, "fleur" en suédois) Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *