Le musée Getty de Los Angeles

Le musée Paul J. Getty à Los Angeles

The Getty CenterLos Angeles, ville tentaculaire synonyme du clinquant de l’industrie du cinéma à mille lieues de l’intellectualisme de New York, et pourtant c’est cette ville que le magnat Paul J. Getty a choisi pour y installer son oasis culturel.

Devenu milliardaire grâce au pétrole, cet avide collectionneur créa le musée Getty en 1954 et lui légua une partie de sa fortune. Lors de son décès, ce musée devint le plus riche du monde et ce financement très important motiva la construction d’un deuxième bâtiment qui fut ouvert au public en 1997.

La collection colossale, près de 160 000 oeuvres à l’heure actuelle, fut divisée entre le Getty Center à Los Angeles et la Villa Getty à Malibu.

La villa (cc) Spikebrennan
La villa (cc) Spikebrennan

Je n’ai malheureusement pas eu la chance de visiter la Villa Getty, réplique de la Villa des Papyri exhumée des cendres du Vésuve à Herculanum. Dans cette villa construite en 1954 et agrandie en 1974, il y a plus de 1 200 artéfacts romains, grecs et étrusques exposés au public (40 000 dans la collection). Suite à l’ouverture du Getty Center et jusqu’en 2006, la villa a été fermée pour cause de rénovation et de réorganisation des oeuvres.

A gauche le petit train reliant le stationnement à l'esplanade du musée
A gauche le petit train reliant le stationnement à l’esplanade du musée

On a plutôt visité le Getty Center, un superbe musée niché sur la colline du quartier de Brentwood à Los Angeles. Ce musée très moderne a été pensé par l’architecte Richard Meier dont le travail évoque celui du Corbusier avec une inspiration méditerranéenne.

Fontaines musée Getty à Los Angeles

Il n’est pas difficile de deviner pourquoi ce musée est l’un des plus visité des Etats-Unis: lumineux, aéré et soigné, tout y est sublime. Nulle raison de se priver de cette volupté car l’accès au musée est gratuit.Seul le parking est payant, le tarif est de 15$ par véhicule, soit une visite plus qu’abordable quand on compare ce prix à celui de certains musées européens. Vous pouvez bien sûr accéder au musée en transports en commun mais il faut être persévérant ou masochiste pour utiliser ceux-ci dans la ville des anges.

The Paul J. Getty Center a museum in Los Angeles, USA.
Tableau Musee Getty

La collection permanente est dédiée à l’art occidental du moyen-âge jusqu’au XIXe siècle. Par respect des volontés du fondateur Paul J. Getty, le musée ne possède pas d’oeuvres contemporaines exception faite de sa collection photographique.

J’ai tout de même été un peu déçue qu’il n’y ait pas plus d’oeuvres américaines à l’exception de celles présentes dans la collection de photographies.

Exterieur musee getty Los Angeles

Par la force de l’histoire, l’art européen est surnuméraire au sein des collections. Le Getty Center a la chance de bien se porter financièrement et il a réussi à acquérir des pièces de grands maîtres comme les Iris de Van Gogh. Cette oeuvre côtoie des toiles de Gauguin, Monet, Munch, Courbet, Rubens, Van Eyck et bien d’autres.

Le musée possède aussi une importante collection d’art décoratif des XVII et XVIIIe siècles. Mon père, impressionné par l’ampleur des objets présentés, m’a confié qu’il comprenait pourquoi il n’y avait plus beaucoup de mobilier à Versailles: tout avait été déménagé au Getty Center.

The Paul J. Getty Center a museum in Los Angeles, USA.

Pour les nouvelles acquisitions, le musée a un budget annuel de près de 100 millions dollars ce qui explique la richesse de ses collections malgré sa fondation récente. D’ailleurs, des campagnes agressives d’acquisition d’oeuvres européennes dans les années 1980 ont été critiquées par d’autres musées car elles auraient fait monter les prix sur les marchés internationaux.

The Paul J. Getty Center a museum in Los Angeles, USA.

La visite du centre se fait sur un petit nuage car ses salles d’exposition sont spacieuses, bien éclairées et les oeuvres sont bien mises en valeur. J’ai plus spécialement apprécié la volonté dialectique du musée ainsi que les expositions didactiques où l’on montrait comment une oeuvre avait été créée.

Jardin du musée Getty
Jardin du Musée Getty - 2
Jardin du Musée Getty - 3

Il ne faut surtout pas faire l’erreur de s’enfermer à l’intérieur du musée. Vous vous devez de profiter du soleil californien pour visiter les superbes jardins créés par Robert Irwin.

Surtout que du Haut de l’esplanade, on a une vue surplombant Miracle Mile et même le centre-ville de Los Angeles quand il n’y a pas trop de smog.

Vue esplanade du musée Getty

Si vous êtes plutôt branché culture et que vous êtes de passage à Los Angeles, le Getty Center est un arrêt incontournable sur votre parcours. Auparavant je croyais qu’une phrase contenant à la fois le nom de cette ville et le mot culture était nécessairement un oxymore mais ce musée m’a fait changer d’idée.

C’est une sortie pouvant convenir à toute la famille car des activités sont prévues pour les enfants et le fabuleux jardin permet de les laisser s’aérer quand l’ambiance musée devient trop lourde. De plus, il y a des espaces dédiés à l’allaitement ainsi que des tables à langer dans les toilettes.

Il vaut mieux planifier une journée complète pour la visite car il y a beaucoup de terrain à couvrir tant à l’intérieur qu’à l’extérieur (12 400 m² pour le jardin). Il y a des cafés sur place, il parait qu’ils offrent des menus équilibrés et savoureux mais un peu chers.

Musée Getty

Accès à la Villa Getty et au Getty Center gratuits (toutes les infos sur le site de Getty)
Parking payant aux deux musées, 15$ par voiture.
Réservation à l’avance obligatoire pour la Villa
Photo des collections permanentes autorisées (sans flash)
Une partie de la collection est visible sur internet grâce au Google Project

8 Commentaires

  • juste le bâtiment et ses jardins sont déjà un musée à eux-seuls ! whaou !
    merci pour la découverte 🙂 bonne journé

  • J’y suis allée l’été dernier, en effet, j’ai été très surprise de la qualité des collections et du lieu en lui-même. Un endroit incontournable si on aime la culture, et si on est de passage à LA!

  • C’est génial! J’ai honte, je n’en avais jamais entendu parler, mais je ne suis restée que quelques jours à LA et il y avait déjà beaucoup à voir.

  • Merci pour cette découverte. Je note, je note dans un petit coin de ma tête. Comme mon mari et moi aimons les voyages, nous finirons bien par passer par là.

    Bonne journée,
    Nathalie

  • Superbes photos. J’adore cette architecture moderne. Et sous le soleil de la Californie, c’est encore plus inspirant.

  • J’ai visité le Getty en 2004 (mon premier grand voyage avec chéri chéri…) Ce que tu décris reprends tout à fait les impressions que j’en garde. Malheureusement pour nous, c’était une visite express et on a privilégié les extérieurs, sans consacrer beaucoup de temps aux expos.
    J’ai presque la même photo que toi avec downtown LA en toile de fond 🙂
    C’est mon meilleur souvenir de cette ville qui m’a un peu angoissée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *