La Saint-Jean à Paris

Cette année, je me devais de célébrer la fête nationale de la Saint-Jean à la Délégation Générale du Québec à Paris installée sur la rue du Pergolèse dans le 16e arrondissement.

Surtout que j’ai manqué la Nuit Boréale aux Invalides, ayant été invitée par The Parisienne au Bal en Blanc pour la clôture du Monumenta de Daniel Buren au Grand Palais.


On a commencé la soirée avec une poutine et une bière d’une micro-brasserie de Joliette: l’Alchimiste. Cette bière sera distribuée en France et je suis bien contente parce que en non-amatrice de bière je l’ai trouvée  buvable bonne!

La soirée était animée par Jean-Guy Deraspe, un chanteur québécois installé à Paris depuis plusieurs années.

N’ayez pas peur! Il a beau habiter en France, il n’a pas perdu une once d’authenticité et il nous a interprété des chansons classiques de la Saint-Jean: Piché, Vignault, Leclerc, Charlebois … comme s’il n’avait jamais quitté le Québec.

Fête du Québec à Paris

 

Il a aussi interprété certaines de ses compositions qui étaient plutôt traditionnelles.

Le public avait l’air d’apprécier la fête même s’il était difficile de le convaincre de danser!

J’ai beaucoup aimé l’orchestre composée de sept musiciens incluant Deraspe qui jonglait entre la mandoline, le violon et la guitare.

Le Délégué Général du Québec à Paris, Monsieur Michel Robitaille, nous a fait le plaisir de chanter l’Arbre est dans ses feuilles. Une performance étonnante qui a le mérite d’être beaucoup plus vivante qu’un discours!

Il y avait quelques personnes qui étaient venues en famille, à Paris ça fait toujours plaisir de voir des enfants s’amuser avec toute leur énergie parce que c’est une denrée rare.

On a eu droit à une performance surprise de Raphël Torr, un chansonnier français habitant Montréal depuis 1972 en vacances à Paris.

Une chance pour nous car il a une belle voix et une très belle présence sur scène.

Je me suis surprise à rester jusqu’à la fin de la soirée alors que je croyais n’y rester que pour une heure ou deux. Je n’étais d’ailleurs pas la seule, beaucoup sont restés tard et je soupçonne que la plupart seraient restés encore plus tard si la Délégation avait eu le droit de prolonger la soirée.

À la demande du Délégué Général, Torr nous a interprété L’été Indien de Joe Dassin qui n’a pas manqué d’émouvoir le public. Il est d’ailleurs en spectacle au Québec avec Il était une fois Joe Dassin, un spectacle qui a plus de 500 représentations au compteur.

Les différences culturelles de notre couple se sont exprimées pendant la soirée. Monsieur P. m’a quittée pour aller voir un match de ballon rond parce que son équipe jouait ce soir là. Je prie l’immigration de bien vouloir noter sur son dossier qu’il ne mérite pas sa résidence permanente.

Le Québec vous dit bonjour

On a passé une belle soirée et j’espère que les québécois passeront une aussi belle fête de la Saint-Jean-Baptiste ce soir et demain!

Bonne Saint-Jean !

Étiquettes
, ,

18 Commentaires

Répondre à Dr. CaSo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *