Je ne déteste pas les français

Puppy, rainbows and unicorns: tout est beau
Pour mettre de la bonne humeur sur ce blog morose: rainbows, puppies and unicorns (cc)Fuzzy Gerdes

Le commentaire de Paloma m’a franchement fait de la peine, si tous mes billets sont lus comme étant défavorable à la France, ça doit être que j’écris bien mal.

Je ne déteste pas habiter en France ni à Paris. En fait, je suis contente d’avoir la chance de vivre cette expérience humaine. Par contre, je suis de tempérament pointilleux. Cela fait de moi un affreux personnage qui critique certains aspects lorsqu’ils ne sont pas à mon goût. Mais ce n’est pas parce que je donne mon avis que je n’aime pas, ni même déteste le pays où je me trouve. En fait, j’aime les choses dans la splendeur de leurs imperfections.

Je suis également consciente que je fais partie d’un autre système de valeurs culturelles (Anglo-saxonne, comme les Français aiment me le rappeler) et que parfois j’ai bien de la difficulté à comprendre certains comportements. Mais, je suis aussi capable de comprendre que cette différence c’est ce qui a fait de la France le pays mythique qu’il est. J’essaie de comprendre cette société, mais selon Réjean je suis nulle à ce niveau.

Donc voilà, ça ne m’est pas pénible de vivre en France, ce l’est seulement pour chercher un appartement à Paris. Je ne crois pas que je serais plus ou moins heureuse ailleurs, ça serait différent, mais le niveau de bien-être général resterait égal.

Honnêtement, suis-je vraiment si négative que ça?

11 Commentaires

  • Comme je te comprends ! Il serait tellement plus facile de détester les français que d’essayer de les comprendre… Il est difficile de vivre dans un autre pays, de s’intégrer et d’en apprécier toutes les moeurs.
    J’ai souvent envie de détester les québécois parce que les choses ne marchent pas comme je le voudrais, mais ça serait vraiment dommage. Alors je fais des efforts ! Et puis ils ne sont pas si affreux… la preuve : je partage ma vie avec l’un d’eux !

  • Moi je n’aime pas les français qui sont à Montréal mais je ne le dis pas trop fort sinon je me fais disputer! Mais comme toi je ne pense pas que je serais plus heureuse ailleurs ni plus malheureuse, il y a de bons et de mauvais côtés partout…

  • La palette risque d’être large entre « aimer » et « ne pas aimer » !
    L’essentiel est l’échange, la communication je pense…
    Pour l’appart’, t’inquiète c’est normal que ce soit long. Pour ma part ça a duré 1 an…. donc courage 🙂

  • Je lis ton blog depuis un tit « boute » et je peux t’affirmer que non en tant que français je ne m’offusque pas de tes propos. Le français basique parfois « colon » à l’image du ricain est élevé dans l’idée qu’il vit dans le plus beau et le plus merveilleux pays du monde, donc dès qu’un ressortissant étranger ce permet la moindre critique, il montre une capacité à se vexer qui fait de lui un champion du monde.
    Le plus drôle dans tout ça chère Cynthia c’est que tu te définis comme quelqu’un de pointilleux et facilement critique…
    N’est ce pas une belle preuve d’intégration à la société française?
    Gros bec d’un français québecophile un peu chialeux pi parfois fraichier

  • Delph: Mdr, en même temps c’est presque triste que l’El Dorado n’existe pas.

    Ian: 😉

    Frédéric: Malheureusement pour l’appart, si on ne trouve pas avant mai il y une partie du financement qui tombe et on aura encore un plus petit budget pour trouver 🙁 J’ai la bête impression qu’on va finir dans le 18ème :S

    Anon: Je pense que c’est justement ma semi-intégration qui me rend déroutante et déroutée :p

  • Te casse pas la tête, tout ce qui est écrit peut être mal interprété. J’évite en général de parler du français au Canada, car à chaque fois ça ravive la vieille bataille anglais et français. Certains m’accusent d’être trop favorable au Canada car eux ont une mauvaise expérience de l’immigration. Certains m’accusent de choses bizarres, comme si je dis que les Canadiens aiment pas mal The Tragically Hips quelqu’un dira que non, pas du tout.

    Bref, tu peux jamais faire plaisir à tout le monde et tant mieux – c’est pas le but.

    En tant que Française, je n’étais pas d’accord par ex. avec ton commentaire sur Cuba (la manif). Mais en tant que Canadienne, je comprends ta réaction.

    Bref, tu ne donnes pas l’impression de détester les Français…!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *