Instants d’avril 2014

Ça fait tout drôle d’être déjà au mois de mai. Le mois d’avril est passé très rapidement entre sa première partie où j’ai profité du soleil pour faire des balades à chaque soir et sa deuxième partie dont la météo a été plus capricieuse et où j’ai dû rester devant mon ordinateur pour configurer le blog.

Tard hier soir je croyais avoir finalisé le transfert de Blogger vers WordPress et puis je me suis aperçue qu’il restait encore pas mal de choses à faire. Ça serait bien qu’il pleuve encore une semaine le temps de tout terminer ;).

Manger comme si on était en Italie … à Paris

Processed with VSCOcam with a5 preset
Processed with VSCOcam with s3 preset
J’ai presque envie de garder cette adresse secrète tellement on a de plaisir à manger dans ce petit restaurant de 16 couverts ! Niché dans une rue peu passante, j’ai remarqué le restaurant Alba car en y passant vers 18 heures j’y ai vu le chef en train de fabriquer ses pâtes.

Tous les plats sont d’une grande fraîcheur et on s’y plait à y retourner souvent car le menu change constamment … sauf pour le dessert qui est invariablement un tiramisu ou un panna cotta. Et tant mieux car le tiramisu selon la recette de la nonna est un vrai délice ! Tout est bon, même les fromages italiens et alors que je ne suis pas amatrice de fromage, j’y ai découvert le stafforella un fromage au lait cru au goût très crémeux.

Bref, un restaurant où nous sommes jamais déçus et où on passe du bon temps dans une ambiance authentique et conviviale.

>> Ristorante Alba – 47 rue des Trois Bornes, 75011 Paris (réservations: 01 48 06 93 60)

Manger Mieux

Processed with VSCOcam with c2 preset
Instagram-7

On prend de plus en plus de plaisir à manger à la maison grâce à un livre de recette aperçu chez Juliette. On a fait plusieurs recettes du livre mon premier dîner végétarien de Alice Hart, comme la salade césar grillée ou les orecchiette au brocoli, et tout était très gourmand.

Si au premier abord, les recettes peuvent paraître complexes, elles sont assez faciles à faire et les explications sont détaillées. Alors que je ne suis pas habituée à cuisiner, je n’ai pas eu de difficulté à faire les recettes de façon autonome. En plus, les plats végétariens me donnent plus envie de cuisiner parce que de façon générale la manipulation de la viande m’écoeure.

Le seul petit bémol est que certains ingrédients peuvent être difficiles à trouver si vous n’avez pas d’épicerie asiatique ou italienne à proximité. Heureusement pour nous, on trouve tout au nouveau Chen Market et chez Paisano.

>> Chen Market – 120 rue du Faubourg du Temple, 75011 – on y trouve un large choix d’herbes aromatiques ainsi que de beaux fruits et légumes
>> Paisano Paris – 159 Rue Saint-Maur, 75011 Paris – pâtes fraîches, fromages italiens de qualité et bien plus

Le troisième arrondissement

Processed with VSCOcam with f3 preset
Processed with VSCOcam with f2 preset

C’est un arrondissement que je n’ai jamais fréquenté auparavant mais que je prends plaisir à découvrir lors de mes balades quotidiennes. J’aime son côté paisible et ses petites rues anciennes. Il y a beaucoup de restaurants que j’aimerais essayer et de jolies boutiques mais qui sont malheureusement fermées à l’heure où je passe.

In one person

Processed with VSCOcam with f1 preset
Processed with VSCOcam with m5 preset

Sinon, j’ai terminé le tout dernier roman In One Person / A moi seul bien des personnages de John Irving et je l’ai bien aimé. On y rencontre Billy qui dès son jeune âge s’entiche des mauvaises personnes. Attiré par ses camarades de classe et l’ami de sa mère, il essaie de reporter son béguin vers une cible plus « normale » pour l’Amérique des années 1950: la bibliothécaire Mademoiselle Frost. Grande, d’une carrure imposante avec des seins juvéniles, il découvrira qu’elle est transgenre. Billy tentant d’affirmer son identité bisexuelle connaîtra tour à tour la révolution sexuelle et la crise du SIDA des années 1980.

Un étrange sujet pour un roman mais John Irving est un narrateur fabuleux qui est capable de conduire un récit non-linéaire sans perdre le lecteur. Ce n’est peut-être pas son meilleur roman mais il reste agréable à lire et on y retrouve les thèmes habituels de l’auteur (Nouvelle-Angleterre, lutte, Autriche, père inadéquat …).

J’ai commencé un nouveau roman mais il devient difficile de lire dans le métro car la saison des touristes est de retour et les places assises se font de plus en plus rares.

Processed with VSCOcam with f3 preset

Voilà, c’était mon mois d’avril, j’espère que vous en avez aussi profité de votre côté !

Toutes les photos proviennent de mon fil instagram: @boeingbleu

10 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *