Folle Odyssée en Europe J-1

Folle Odyssée J-1 - route désert USA

Demain, ma sœur arrivera de Montréal vers la mi-journée. Elle vient me rejoindre pour entamer notre folle odyssée qui aura sans doute comme destination la Bulgarie et la Turquie. Nous n’avons rien planifié, nous ne savons même pas comment on s’y rendra, mais on sait que ça sera toute une aventure.

Folle Odyssée J-1 - vue de l'avion

À cause de mes problèmes de bourses étudiantes, nous n’y allons que pour deux des cinq semaines de vacances prévues. Heureusement, rien n’est perdu, car Réjean a été obligé de prendre ses congés en août (vs. septembre) et nous l’accompagnerons dans le sud de la France. Nous visiterons Montpellier et peut-être les alentours de Perpignan. Il se peut aussi que l’on passe par le chalet de Haute-Savoie afin de faire découvrir les Alpes à ma petite sœur.

Folle Odyssée J-1 - Haute-Savoie

Je suis quand même contente de la tournure des choses, car ça m’attristait un peu de laisser mon grognon favori et mon chien pendant un mois complet. Surtout que plus on est de fous, plus on rit et que je vais avoir une excuse pour aller revoir certains lieux comme le pont du Gard, Aigues-Mortes ou Avignon. Ça sera aussi l’occasion de visiter de nouvelles villes, notamment Carcassonne et la réserve africaine de Sigean, et de faire de longues balades sur la plage.

J’ai vraiment hâte de visiter la Bulgarie. J’espère que ça nous dépaysera, car je n’ai jamais eu cette expérience auparavant. Ça sera la première fois que je découvre un pays qui a un alphabet différent et où mon anglais ne me servira pas de passe-partout. Réjean n’arrête pas de me rebattre les oreilles sur les conditions d’hygiène et de confort qui n’y sont pas les mêmes, mais je crois qu’il est surtout jaloux. De toute façon, si l’on voulait toujours retrouver les mêmes conditions qu’à la maison, on ne voyagerait jamais! J’aime mieux ne pas avoir trop d’a priori avant de partir, car j’ai envie de vivre de belles découvertes.

Folle Odyssée J-1 - roadtrip

Je me sens vraiment choyée de pouvoir voyager autant : j’ai une chouette année de voyages derrière moi dont un mois dans le Sud-ouest américain. Je crois que c’est mes parents qui m’ont transmis la bougeotte, car nous partions au moins un mois en Camping chaque été. En plus, on passait la plupart des fins de semaine soit en camping ou en visite dans la famille. Ce qui fait que maintenant pour me réoxygéner j’ai besoin de partir, le plus souvent possible. Un peu comme dans la chanson « Voyager » de Jean Leloup.

Ma sœur repartira à la fin août, je ne sais pas s’il ça sera faisable d’écrire avant septembre. Une grande pause d’internet ne me fera pas de tort, au contraire ça me permettra sûrement de sortir de mon cocon afin de mieux intégrer le monde se trouvant autour de moi.

2 Commentaires

Répondre à Cynthia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *