Décompresser le vendredi soir


Notice: Undefined variable: standard_size in /home/cynthia4/public_html/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 25
_MG_7972
Mon butin d’aujourd’hui
Quand je termine le travail le vendredi soir, souvent je ne peux m’empêcher de faire un petit saut chez W. H. Smith, l’un des libraires anglais de la rue de Rivoli avant de m’engouffrer dans le métro.

C’est une petite habitude à laquelle j’ai vraiment pris goût. Ça me permet de m’acheter un nouveau livre pour la semaine à venir et j’en profite pour passer au rayon des magazines pour flâner. Ils vendent tous les magazines américains et une sélection de presse internationale. J’aime bien ce luxe d’avoir tous ces magazines que j’aime à portée de main car je dois dire que je n’ai jamais accroché aux magazines français.

Du Vogue Paris, en passant par Elle, au Nouvel Obs ou encore Marianne, je ne supporte absolument pas la lecture de la presse française. Du côté de la presse politique ou des magazines d’actualité, c’est le vide intersidéral en France et je suis donc contente de retrouver The Economist, Times, The New Yorker, … J’exagère un peu car du côté mode et design il y a tout de même Jalouse et WAD que j’aime bien, mais c’est tout.

Après avoir trouvé de quoi sustenter mon cerveau, je fais habituellement un petit tour du côté alimentaire et je laisse mon humeur me guider. Comme j’avais envie de faire une petite surprise à Chéri, je nous ai acheté du Dr Pepper pour regarder la première de Secret Story en jogging à la maison. (Oui, je sais on est de gros nuls 😉

20110328-CIMG3787
C’est encore mieux quand j’ai le temps d’aller lire aux Tuileries après le travail

12 Commentaires

  • J’avoue que j’aime assez peu les W.H. Smith, que je trouve souvent plus dépanneurs que librairies, surtout ici en Angleterre où ils infestent les gares, les centres d’achats, les lieux publics en général. Mais on peut parfois y faire des achats intéressants, surtout avant un long voyage en train. Et lire un roman en mangeant une barre de chocolat et en buvant une boisson gazeuse? Excellente idée!

  • J’ai goûté pour la première fois de ma vie du dr Pepper.
    Euh, comment dire…
    Par contre, j’ai goûté aussi les Reese’s et j’ai adoré. Dis moi qu’on en trouve dans ta boutique parisienne que je puisse substanter mes nouveaux besoins en terme de confiseries.

  • Ah, une barre de chocolat et une liqueur, la collation parfaite avant un examen. Mais pour moi, c’est une barre Mars et un Coke.

  • Ca m’étonne vraiment ce que tu dis car même dans mes petits « relays » lyonnais, il y a un tas de journaux d’actus étrangers, dont ceux que tu cites… (et beaucoup d’autres !)

  • C’est drôle, je suis le contraire, je n’accroche pas du tout à la presse ici!

    Et ce ne sont que les journaux et magazines, parce que je lis tous mes livres en anglais.

    Je trouve qu’il y a trop de pub dans les magazines ici, et que les conseils façon « femme libérée qui cherche sont point G » sont bête. 😀

    Quant aux journaux… pas grand chose à lire entre The Sun (ugh!), Ottawa Citizen, La Presse… j’aime le Globe and Mail, c’est tout.

  • Xtinette: Oh oui, j’y vais plusieurs fois par semaine!

    Isa: En fait c’est que je n’ai pas de Relay proche, que des kiosques à journaux traditionnels. Souvent il n’ y a pas de problème pour acheter The Economist mais impossible de « browser » comme chez Smith.

    Anne-Laure: Le ton, sa superficialité et la médiocrité générale de journalisme français. Je sais c’est un peu fort comme mots mais c’est vraiment ce que je ressens. Par contre je ne lisais pas beaucoup en français au Québec parce que je retrouvais beaucoup de ces travers (superficialité surtout.)

    Zhu: Je suis obligée de me tenir loin de Marianne et du Nouvel Obs parce que je me tords de rire en lisant et je relis les phrases que je trouve hilarantes à voix haute et ça finit pas énerver tout le monde 😉

    Par contre c’est vrai qu’à Montréal j’allais surtout dans les maisons de presse internationales à côté de l’université où j’avais beaucoup de choix parce que sinon il n’y pas grand chose d’intéressant quand le choix est réduit.

    J’aime aussi The Globe et parfois The National Post par contre La Presse, The Gazette et surtout le journal de Montréal c’est pas terrible! Mais mon favori à jamais c’est The New York Times.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *