C’était le mois de mai

La Route verte - 5 à Montréal
Quel nom ironique !

Maintenant quand j’appelle ma famille, on n’a plus grand-chose à se dire. Tous sont plus ou moins coincés chez eux et on évite la visite. Depuis deux semaines nous pouvons, inviter des gens à condition de rester à l’extérieur. À date on a fait deux barbecues et ça a fait du bien de voir mon monde.

À la mi-juin, pas mal tout devrait être ouvert à nouveau à Montréal, à l’exception des tours de bureaux. Ceci étant dit, je ne me précipiterai pas dans les commerces parce que je trouve l’expérience très pénible : il faut souvent attendre pour entrer, pour être servi et le masque est inconfortable. Je me demande pourquoi je tiens à en porter un, alors que 80 % des gens ne font pas l’effort…

Le fleuve, toujours le fleuve

Cet été, la circulation en ville s’annonce compliquée parce qu’en plus des travaux habituels, plusieurs routes seront rapetissées pour que les piétons aient plus de place pour circuler et en même temps, les services de transport en commun sont très réduits. Je pense que je vais passer l’été dans l’Est de Montréal !

J’ai ressorti mon vélo. J’ai eu pas mal de chance, lors de ma première grande sortie j’ai vu la baleine à bosse dans le Fleuve Saint-Laurent au niveau du Pont Jacques-Cartier. Je n’ai pas pu faire de belles photos, mais j’ai vu sa queue et son souffle. Tout un spectacle même si ça m’attriste qu’elle se trouve ici parce qu’elle ne devrait pas y être.

Don voilà, pas vraiment de projets pour le mois à venir, qui vivra, verra.

Étiquettes

4 Commentaires

  • Pour les deux premiers paragraphes, tout pareil : on est un peu à court de nouvelles avec ma famille en France, et je commence à ressentir le décalage vu qu’ils sont déconfinés et nous, non. Et comme toi, je trouve les expériences dans les rares magasins réouverts très pénibles… juste le supermarché me tanne avec les files d’attente!

  • Ah tiens, j’ai oublié de bloguer sur la baleine!

    Ici aussi ils déconfinent un peu, très timidement, mais on n’a pas encore rencontré d’amis. La semaine prochaine peut-être.

  • En France, le déconfinement est légèrement différent. On peut enfin se déplacer à plus de 100 kilomètres de chez soi. C’est agréable de revoir ses proches. Je n’avais pas vu les miens depuis le nouvel an. Il était temps !

    La fréquentation des commerces est aussi pénible. Je te rejoins sur le port du masque. Non seulement c’est très désagréable à porter mais peu de gens respectent les gestes barrières finalement…

    Montréal à vélo doit être agréable, surtout si tu y fais des rencontres aussi atypiques! J’espère néanmoins que cette baleine retrouvera le chemin vers l’océan et son habitat naturel.

  • Tu as de la chance, je suis passée par le vieux port et pas de baleine… snif. Également, j’aime pas le port du masque et les files d’attente, mais je trouve que les derniers jours ça s’est améliorer avec l’ouverture des magasins à devanture… je mets le masque à l’entrée et je l’enlève dès ma sortie! Vive le purell…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *