Capitales d’Europe

Capitales européennes, Paris
Cette semaine le thème de souvenirs de vacances est: capitales.

 

J’ai beau avoir un master en géographie, j’ai immédiatement pensé à mes vielles photos de New York et de Montréal (capitale du Canada de 1844 à 1849). Mais en Amérique du Nord les villes importantes sont rarement capitales. Je n’ai jamais visité Washington D.C. et bien que j’apprécie Ottawa, j’en ai aucune photo.

European-Capitals-076
Berne, Suisse (2006)

Je n’ai seulement que des photos de capitales Européennes, continent où j’ai mis les pieds pour la première fois en 2006.

European-Capitals-047
Sofia, Bulgarie

Je trouve ça étrange de me dire qu’avant cette année fatidique Paris, la France et même l’Europe faisaient plutôt état de décor de film ou de livre d’histoire qu’un lieu où je pourrais habiter.

European-Capitals-6599
Bruxelles, Belgique

Ça fait drôle de débuter sa vie d’adulte ailleurs qu’à Montréal, Ottawa ou Toronto. Surtout qu’à ce moment de la vie on n’a pas beaucoup d’expérience, souvent qu’un bagage scolaire/académique. Le bagage d’une étrangère est forcément différent de celui de la majorité.

European-Capitals-3028
Copenhague, Danemark

Parfois, on s’aperçoit qu’on a reçu une vision complètement différente d’un évènement et qu’il n’est pas de bon ton d’exposer cela à propos de sujets sensibles comme la deuxième guerre mondiale ou la guerre d’Algérie. En voyageant on se rend compte de l’existence de dogmes historiques chez les autres mais aussi chez soi, ça permet de relativiser beaucoup de choses.

European-Capitals-7151
Prague, République Tchèque

Je suis contente d’être expat en France, même si beaucoup de français partent à l’aventure chez moi. En Europe, il y a toujours la possibilité de voyager pas cher dans un pays voisin pour un week-end ou pour de longues vacances. Ça amène beaucoup de diversité et souvent une bouffée d’air frais!

European-Capitals-8929
Ljubljana, Slovénie

Je ne sais pas combien de temps je resterai ici, parfois je rêve de partir en Allemagne, au Danemark ou en Suisse. Le plus dur est certainement le premier départ, les autres viennent plus naturellement. Une sorte de détachement envers les objets et les lieux s’opère. Et puis même si le retour au bercail reste un rêve, j’ai conscience de ne plus être tout à fait la même personne et que je ne pourrai pas reprendre ma vie où je l’ai laissée.

European-Capitals-0755
Oslo, Norvège

Mais en attendant, j’ai une possibilité de destinations vacances infinie grâce à nos deux aéroport parisiens. Si je dois y aller mollo sur les dépenses à cause de notre nouvel appartement, je compte bien me rattraper bientôt quitte à délaisser les beaux hôtels pour des auberges de jeunesse.

European-Capitals-2680
Madrid, Espagne

Il me reste encore beaucoup d’autres capitales (et de non capitales) à découvrir!

European-Capitals-4448
Amsterdam, Pays-Bas

Ce billet est ma deuxième participation à « Mes souvenirs de vacances » initié par Xtinette et Céline qui en est déjà à sa 21e édition! Le thème de cette semaine sont les souvenirs du désert.

22 Commentaires

  • Prem’s 😉
    je suis tout à fait d’accord avec toi, si un jour je reviens vivre dans mon pays d’origine, c’est sûr que je ne serai pas tout à fait la même !!
    belles photos, comme d’hab’ 🙂

  • Quel article 🙂 j’adore! Et j’aime aussi le fait de ne plus tout à fait être la même… C’est aussi un peu pour ça qu’on part, non?

    Tu me donnes envie de voyager… Si mon dos pouvait aller mieux…

  • Tes photos sont magnifiques, comme toujours, et je suis particulièrement jalouse de Madrid, que je rêve de visiter!!! En attendant, je visite l’ouest Canadien…

  • De celes-ci, j’ai vu Copenhague, Bruxelles et Amsterdam. Tu apprécies Ottawa? Moi j’ai toujours l’impression d’être dans un autre monde, et pas des plus plaisants, quand je la visite!

    • Il faut dire que j’y allais souvent avec mes parents quand j’étais petite et on restait au Novotel qui a une piscine et on allait au musée de la Civilisation tous ensemble le week-end. C’est une sorte de souvenir positif un peu confus qui fait que je porte un peu affection à cette ville. Et puis je suis retournée avec l’université en 2008 et j’avais bien aimé comment la ville s’était urbanisée.

  • Tes photos sont super, ça me donne envie de (re)découvrir l’Europe!

    Mais… pas de photos d’Ottawa? Sérieux? Faut que tu reviennes, on a prendra ensemble!

  • Je découvre ton blog et je suis très impressionnée par tes superbes photos.
    J’ai fait le même chemin que toi, mais à l’envers : je suis une Parisienne qui a émigré vers le Canada. Tu as vraiment raison quand tu dis qu’il est facile, en Europe, d’aller visiter un pays voisin. Je regrette de ne pas en avoir plus profité quand j’y habitais ! Ca nous semble tellement naturel quand on y est…

    • Merci!

      Ça semble naturel quand on y est mais en même temps je sais que je n’avais pas beaucoup d’argent quand j’ai quitté Montréal donc je ne suis jamais allée à Toronto ou fait de week-ends à Mont Tremblant ou loué un chalet entre amis, des choses que je me dis que j’aurais dû faire!

  • Je suis tombé par hasard sur ton blog et j’avoue que je ne suis pas décu. Tes photos sont vraiment très belles. C’est décidé l’été prochain je me refait un trip sac à dos dans les pays d’europe !

  • Je reconnais un certain nombre de photos :). De mon côté, je ne pense pas être capable de définir ce qu’est encore mon « bercail ». J’ai bougé, pas mal, et ma notion de bercail a forcément dû s’adapter en conséquence. Je n’ai pas de « bercail » où retourner. Je le trimballe avec moi quand je me déplace… Comme dirait l’autre, on ne traverse jamais deux fois la même rivière… 🙂

  • Je viens de découvrir ton blog grâce à la photo du mois. Et là je tombe sur ce poste sur les souvenirs de vacances et les capitales qui pourrait être sur le mien ! Je trouve très juste ce que tu dis sur l’expatriation, j’ai vécu deux ans à l’étranger, de retour chez moi depuis bientôt 5 ans, je m’apprête à repartir… En tout cas, ça m’a donné envie de participer !!

  • Toujours d’aussi jolies photos! 🙂 Tu as raison, au fil des années passées à l’étranger, on n’est plus tout à fait les mêmes en revenant « chez nous » 🙂 Et reprendre là où ça s’est arrêté, non pas possible, les personnes changent en même temps que nous changeons, on peut juste continuer en essayant de se recréer des souvenirs et des beaux moments 🙂

    Bizz Cynthia 🙂

Répondre à Xtinette Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *