Au revoir 2020, bienvenue 2021

Publié le Catégorisé comme Bla bla 9 commentaires sur Au revoir 2020, bienvenue 2021
Concessionnaire abandonné sur Hochelaga

On a dit adieu à une année honnie de tous, une année rendue exceptionnelle par une pandémie qui a touché tous les aspects de notre vie. Le monde s’est refermé à la mi-mars quand la COVID-19 a étendu ses tentacules sur toute la planète. Pour essayer d’étouffer la maladie, on s’est reclus dans nos maisons. L’arrêt des contacts devait servir de coupe feu alors que l’infection embrasait la planète. Ça a super bien pas marché…

Sac d'épicerie lavés en pandémie
Sacs d’épicerie fraîchement lavés

Les conséquences de l’isolement ont été bien différentes pour chacun. Je fais partie des gens qui s’en sont sortis sans y laisser des plumes : j’ai gardé mon travail, ma maison et je n’ai pas eu à travailler avec le public. Seule chose à déclarer : l’ennui. Mais, pour tous ceux qui on connu la maladie chronique, ce n’est pas si exceptionnel de vivre une année à ne rien faire et à ne voir personne.

Cependant, la crise a été amplificatrice des inégalités sociales quant à la condition économique mais aussi à d’autres facteurs de discrimination comme l’âge. On dirait que plus que je vieillis, plus je me gauchise et quand le pire de la crise a frappé la chose qui m’a mis le plus en colère a été l’opposition de la vie humaine à l’économie. Cette dernière a-t-elle autant de valeur si nous y passons tous ? Je vous avoue que je suis soulagée que mes grands-parents ne sont plus parmi nous parce qu’il m’aurait été insupportable de les laisser se faire sacrifier.

Sellerie Lemay abandonnée sur Notre-Dame

Bienvenue 2021 ?

Alors que 2021 pointe son nez, nous ne sommes pas bien bien plus avancés avec cette pandémie. Les services de santé sont saturés et on se dirige vers un nouveau confinement complet. Malheureusement, l’être humain étant ce qu’il est, nous n’arrivons pas à respecter les règles qui ne sont pas toujours claires et il y a un refus des autorités à transmettre des informations complètes au public. Non, je ne parle pas d’une conspiration, mais bien de la transmission par aérosols qui n’est pas prise en compte alors qu’on nous demande de nous laver les mains religieusement.

Je ne sais pas si nous vaincrons la COVID-19 en 2021, les vaccins sont une lueur d’espoir mais il faudra attendre encore un moment avant qu’une bonne partie de la population soit immunisée.

Vue sur les forêts québécoises
La beauté de la nature québécoise en automne
Chalet de St-Émilie
Un beau chalet à Ste-Émilie
Feu au bord du lac aux Sables
Quelques superbes jours de Camping dans le Nord
Un nouveau venu dans la famille canine
Auto-cueillette au Paradis des Fraises à Lavaltrie
La cueillette de délicieuses fraises

Quelques bons souvenirs de 2021

Sur une note plus personnelle

J’ai découvert le télétravail en 2020 avec ses avantages et ses inconvénients. J’ai adoré la belle saison dont j’ai bien plus profité à la maison qu’au bureau. Je trouve aussi que ça permet de mieux organiser sa vie tout en créant moins de stress. Par contre, j’ai pris la mauvaise habitude de trop travailler avec au moins une journée par semaine de plus en temps supplémentaire à mes frais.

C’est d’ailleurs ma seule résolution pour 2021 : travailler des heures raisonnables en ne dépassant pas deux heures de temps supplémentaire par semaine. J’aimerais ça avoir d’autres activités que le travail dans ma vie !

Akira au camping

Ma plus grande joie a été sans contredit de passer beaucoup plus de temps avec Monsieur Akira qui vieillit mais qui est apaisé ma présence. Il a eu treize ans mais il démontre une endurance hors paire durant les balades.

Avez-vous des espoirs pour 2021 ?

Par Cynthia

Montréalaise en escale à Paris.

9 commentaires

  1. Mais vous ne parlez plus de Monsieur votre Mari. Que fait-il ?
    Ou sinon la France n’est pas mieux que le Canada, c’est un peu ordre et contre ordres. Je suis retraitée et cas à risques : âge , diabète, et obésité … le 1er confinement assez mal vécu, j’ai eu l’impression de vieillir de 10 ans. C’est mon conjoint qui sortait faire toutes les courses, avec les drive ça simplifie la vie !!
    Que va devenir 2021, j’ai un fils directeur de restaurant en bord de mer, il n’aura vraiment travaillé que juin -juillet -août et septembre …
    Meilleurs vœux quand même.
    Amitié

    1. Hihi Monsieur mon mari travaille, souvent avec des horaires décalés.

      C’est sûr qu’il faut faire encore plus attention quand on a des risques. Ce n’est pas drôle pour les restaurants, mais j’imagine que quand tout repartira les gens vont dépenser comme jamais !

  2. Coucou Cynthia,
    Je me considère aussi comme une chanceuse de l’année 2020 n’ayant perdu ni travail, ni proche et ayant gagné beaucoup de temps et d’essence (donc d’argent) qui ont été ré-injectés directement dans la rénovation de notre maison! Pour moi, l’année 2020 représente surtout ce travail de tous nos soirs et week-ends. L’aménagement devrait se faire début mars, et nous nous reposerons ensuite. L’ennui, on n’a pas connu! Le challenge, oui!
    J’ai beaucoup aimé le télétravail et je continue de ne me rendre au bureau qu’un (ou 2) jour par semaine, ce qui est parfait pour garder le contact avec les collègues et la production.
    Pas de bonne résolution pour moi car pas le temps de changer mes habitudes, on est toujours dans la course vers l’emménagement. A partir de ça, il y aura beaucoup de changements et le printemps sera le bienvenu!
    Je n’ai donc pas eu trop le temps de comprendre qu’il s’agissait d’un cap, par manque de temps pour me poser et peut-être aussi un peu par lassitude : ça commence à faire un paquet d’années que je passe le nouvel an et je sais qu’il n’apporte rien de nouveau… Si je veux que quelque chose change dans ma vie, je peux le faire à n’importe quel instant! Et j’essaie toujours de faire de mon mieux, de vivre aussi pleinement.
    Je te souhaite plein de bonnes choses pour 2021!

    1. Je pense que ce sont les vacances de Noël qui m’ont fait réfléchir, je ne sais pas quoi faire et je me bats contre moi même de ne pas essayer de prendre de l’avance sur mon travail ou consulter mes courriels ! Avant, j’avais tout plein d’idées !

      En tout cas félicitations pour l’achat, ça fait du bien d’être chez soi !

      1. C’est la preuve que tu aimes ton travail !
        Veux-tu dire que tu ne sais pas quoi faire en dehors du travail? Je te comprends, car c’est un peu compliqué de s’occuper en ces temps : Covid + hiver froid. Regardes-tu des séries? Lis-tu? Dessines-tu? Ou bien c’est le moment de commencer une formation en ligne (avec les règles de distanciation, il y en a des tonnes sur internet maintenant!). Mon beau-frère et sa conjointe se sont achetés un tableau à peindre (par numéros) au début du confinement. Ce n’est pas terminé mais ça va très beau!
        Comme tu dis, nous avons hâte d’être chez nous! Et vous, êtes-vous en colocation ou propriétaires à Montréal?

  3. Je vais faire une confession ici: côté professionnel, 2020 a été bien meilleure pour moi que 2019, qui a été une très difficile. En fait, janvier 2020 avait assez mal commencé, c’est allé en s’améliorant avec le premier confinement en mars. Je détestais vraiment mon ancien travail.

    1. Tant mieux, je suis contente pour toi ! Rien de pire que de passer 35 heures semaine à être en quelque part où on n’aimerait mieux ne pas être !

  4. J’espère que tu vis bien ce nouveau confinement et le couvre-feu… heureusement, tu as Akira pour te promener. Nous avons tous hâte que cela se termine, pour retrouver un peu un semblant de vie normale. Bonne année à vous deux!

  5. C’est sûr qu’on est tannés mais comme nous ne sortons pas beaucoup depuis plusieurs mois je trouve que ça ne change pas grand chose. Akira m’oblige à sortir parce qu’avec le froid souvent j’aimerais mieux rester à la maison 😀

Répondre à Shandara Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *