Un week-end en amoureux à Milan – Jour premier

Week-en en amoureux à Milan: voyage en Italie

Milan, deuxième ville de ce magnifique pays qu’est l’Italie avec son incroyable patrimoine. Pourtant, je me souviendrai toujours de l’expression médusée de mon professeur d’italien lorsque l’une des étudiantes lui avait confié qu’elle rêvait de visiter Milan : « Milano è brutto (moche), c’est gris et pollué; pourquoi tu veux aller là-bas? » Avant mon départ, les informations que j’avais glanées sur internet n’étaient guère plus engageantes, on en parle souvent comme d’une ville drabe, froide et chère.

Néanmoins, j’avais envie de faire ma propre idée sur la capitale du design italien. Près de trente vols par jour font la liaison entre Paris et Milan, ce qui fait que les billets d’avion sont abordables. Pour le mois de janvier, j’ai trouvé des aller-retour pour un peu moins de 60 € par personne avec Easyjet.

J’étais heureuse que Réjean m’accompagne pour ce week-end en Italie, car je pars souvent seule. Mon petit voyage de 36 heures s’est transformé en week-end en amoureux à Milan. Malheureusement, mes ennuis de santé se sont également joints à nous, nous y sommes donc allés piano piano.

Week-en en amoureux à Milan: Le Chateau Sforzesco

Notre premier jour en amoureux à Milan

Qui dit Easyjet, dit aucun bagage en soute. Nous avions tous les deux pris de petits sacs à dos (Arpenaz 10 L!) légèrement remplis afin de pouvoir les garder avec nous toute la journée. Nous sommes arrivés en ville vers 11 h et en sortant de la gare de Cadorna nous avons tout de suite aperçu le monumental château des Sforza. À l’intérieur de cette forteresse du 14e siècle se trouvent plusieurs musées, dont la pinacothèque.

Week-en en amoureux à Milan: Balade au Parco Sempione
Week-end en amoureux à Milan: tortue au Parco Sempione
Week-en en amoureux à Milan: Statue à la fourrure du Parco Sempione

Balade au Parco Sempione

Comme c’était une journée d’hiver resplendissante avec une température plutôt clémente, nous sommes partis pour une balade au Parco Sempione afin d’admirer la douce vie italienne. Ne pouvant pas résister à l’appel d’un espresso bien tassé (et une tarte aux pommes), nous nous sommes installés au café Living devant les grandes baies vitrées donnant sur l’Arc de la Paix. Autour de la table d’à côté était assis un couple d’un certain âge. Monsieur, élégamment vêtu, lisait La Repubblica tandis que Madame avec son brushing impeccable et son décolleté plongeant tentait de terminer son mot croisé malgré ses grosses lunettes de soleil noires. Ahhh, l’Italie !

Week-en en amoureux à Milan: Arco della Pace
Week-end en amoureux à Milan: Un bon espresso italien

Revigorés, on est repartis vers le cœur de la ville. Réjean qui avait déjà visité Milan lorsqu’il était enfant s’est improvisé guide en me conduisant à travers les rues vers les grandes attractions touristiques. Quand sa mémoire lui faisait défaut, son smartphone lui venait en aide : avec son abonnement Sosh, le roaming 4G est gratuit en Europe.

Un Week-end en amoureux à Milan: Dôme Galerie Vittorio Emanuele II

Le cœur touristique de Milan

Quelle déception ce fut pour moi de découvrir l’extérieur du théâtre della Scala, haut lieu de l’opéra, où ont été présentés pour la première fois plusieurs opéras de Verdi et de Puccini! Le bâtiment de style néo-classique est tout triste en comparaison avec l’opéra Garnier de Paris. J’avais essayé de trouver des places pour assister à un spectacle, mais rien ne correspondait à l’horaire et aux prix que je recherchais. Toutefois, il n’y a pas besoin d’avoir des billets d’opéra pour découvrir ce lieu mythique, la salle peut être visitée via un musée dédié à l’opéra.

Un Week-end en amoureux à Milan: Galerie marchande vitrée
Week-end en amoureux à Milan: Le taureau de la Galleria Vittorio Emanuele II

J’ai vite ravalé ma déception en découvrant l’immense verrière de la galerie commerçante Vittorio Emanuele II. Bien que ce lieu soit très touristique, ce passage vaut le détour au moins pour admirer ses dimensions monumentales à défaut de pouvoir faire ses courses chez Prada ou Versace.

Un Week-end en amoureux à Milan: le Duomo chef d'oeuvre ghotique

Le Duomo de Milan

À la sortie de la galleria, crescendo, on tombe sur la magnifique église du Duomo de Milan, une orgie gothique de marbre et de statuettes. Après que l’écrivain irlandais Oscar Wilde eut visité la cathédrale en 1875, il écrivit à sa mère :

The Cathedral is an awful failure. Outside the design is monstrous and inartistic. The over-elaborated details stuck high up where no one can see them; everything is vile in it; it is, however, imposing and gigantic as a failure, through its great size and elaborate execution. 1.

Un Week-end en amoureux à Milan: mosaïque de marbre du Duomo

Un weekend en amoureux à Milan: Dentelle de marbre

Un weekend en amoureux à Milan: Statue de Saint Barthélemy dans la cathédrale

Un weekend en amoureux à Milan: intérieur du Duomo

Un weekend en amoureux à Milan: vue des terrasses du Duomo

Mon cher Oscar, c’est rare, mais je ne suis pas du tout d’accord avec toi! Dès le premier regard, j’étais fascinée par cette orgie gothique de marbre. J’avais vraiment envie de découvrir ce lieu en profondeur et nous avons acheté des billets comprenant l’entrée et la visite de l’observatoire. L’intérieur de l’église est agréable à regarder, mais j’ai surtout apprécié la visite des terrasses, car elles permettent de voir au plus près le minutieux travail du marbre. J’ai pris du plaisir à découvrir la structure gothique du bâtiment avec ses arcs-boutants cachés derrière une façade qui rappelle une grange avec sa toiture pointue et sa forme rectangulaire.

Week-en en amoureux à Milan: Le duomo est finement sculpté
Un weekend en amoureux à Milan: vue sur les Alpes

Week-end en amoureux à Milan: manger au Rinascente Milano

Manger avec vue sur le Duomo

Innamorata de ce bâtiment, je ne pouvais plus le quitter des yeux même affamée. Nous avons simplement traversé la rue pour rentrer dans le grand magasin la Rinascente Milano. Au dernier étage se trouvent quelques restaurants avec une superbe vue sur la cathédrale. Au Il Bar, difficile de savoir où donner de la tête entre le panorama et les élégants Milanais avec leurs sacs de grandes marques et leurs costumes impeccablement coupés. On devine qu’il y a beaucoup d’argent de cette ville : les femmes sont parées de fourrures, les boutiques sont plutôt luxueuses, c’est propre (10x plus que Paris!) et surtout l’on s’y sent en sécurité (20x plus!).

Fatigués par notre réveil aux aurores, l’heure du check-in arrivé nous nous sommes dirigés vers notre hôtel, Spadari Al Duomo, situé à quelques pas de là, pour s’y reposer un peu avant d’aller dîner en tête-à-tête. Pendant que Réjean prenait sa douche, j’en ai profité pour me servir dans le minibar gratuit et admirer les derniers rayons de soleil chatouiller les tourelles de la cathédrale de Milan.

Week-end en amoureux à Milan: paysage urbain

Dîner en amoureux… ou Aperitivo à la milanaise

Fatigués par notre longue journée de marche, on s’est remotivés pour sortir. Nos pas nous ont naturellement guidé vers la rue Corso Como et la Porta Garibaldi où se trouvent plusieurs restaurants et bars. Comme il était encore trop tôt pour manger, on a flâné en prenant note des endroits qui avaient l’air bien.

Week-en en amoureux à Milan: 10 Corso Como, le concept store incontournable
Week-end en amoureux à Milan: Librairie du 10 Corso Como

J’en ai profité pour traîner Réjean au 10 Corso Como, le célèbre concept store milanais qui est l’équivalent de Colette à Paris. J’ai tourné longuement autour d’un sublime sac Luggage de Céline, il était trop beau, j’avais envie de craquer, mais laisser un mois de salaire pour un sac à main est impensable! Réjean a voulu me l’offrir, mais il n’en est pas question… après tout, je préfère un séjour en amoureux à un accessoire de mode! Tout comme chez Colette, mon rayon favori a été la librairie où l’on peut trouver de beaux livres sur le design, la mode et l’art. J’ai eu envie de faire des achats, mais le poids des livres m’a freinée, car j’aurais dû me balader avec ceux-ci dans mon sac à dos toute la journée du lendemain.

Week-end en amoureux à Milan: Aperitivo au Princi

Comme il n’était pas encore le temps de manger, on s’est arrêtés sans un bar pour patienter autour d’un verre. La foule au Princi était plus jeune et nous ressemblait plus que celle du bar du midi : il n’y avait plus de signes extérieurs de richesse, mais la joie de vivre est bien présente. Nous avons commandé deux Spritz Campari et la serveuse nous a apporté en plus deux belles assiettes d’aperitivo. J’avais lu que c’était la tradition dans les bars milanais de servir des petites bouchées pour accompagner les appétitifs, par contre, je ne croyais pas que la quantité de nourriture était aussi importante! Alors qu’il était enfin l’heure de manger, on n’avait plus faim… et on était fatigué! Heureusement que Réjean n’avait pas réservé de table dans l’un des restaurants étoilés de la capitale italienne, car on s’en serait bien mordu les doigts.

Week-end en amoureux à Milan: Piazza Gae Aulenti

Explorations nocturnes

Repus, on a poussé notre exploration jusqu’au quartier Isola où l’on a découvert un quartier avec des bâtiments très modernes et un peu de street art. Franchement, Milan est belle. Certes, elle n’a pas le cachet antique de Rome, mais en tant que grande métropole contemporaine, c’est un endroit où il semble faire bon vivre avec des monuments qui ont du charme et une vue sur les Alpes. On a aimé particulièrement comment la ville intègre harmonieusement des constructions modernes au patrimoine existant, une façon de valoriser son passé tout en regardant vers l’avenir, quelque chose que, à mon sens, Paris n’a pas réussi à faire.

Comme avec un tôt, on a vite fait de faire un tard, après avoir fait un dernier arrêt dans une boulangerie pour manger quelques chiacchiere on est allés se mettre au lit. Je ne sais pas pourquoi, mais en Italie les boulangeries sont souvent ouvertes jusqu’à très tard — très utile pour les fringales nocturnes!

On a gagné notre lit moelleux avec 28 795 pas (21 km de marche) au compteur! Smorzando.

Aller directement aux commentaires

 

Week-end en amoureux à Milan: Versace

1 — Traduit librement : « La Cathédrale est un horrible échec. À l’extérieur, l’architecture est monstrueuse et sans valeur artistique. Les détails sont trop minutieux et placés en hauteur où personne ne peut les voir; tout est vil; elle est, cependant, un imposant et gigantesque fiasco malgré sa monumentalité et sa conception élaborée. » Pour lire l’entièreté de la lettre de Wilde à sa mère, c’est par ici (en anglais). ^ retour

Adresses mentionnées dans un week-end en amoureux à Milan

  • [Living – Café] 2 Piazza Sempione, 20154 Milano – http://www.livingmilano.com/
  • [Il Duomo – Cathédrale] Piazza Duomo, 20121, Milano – http://www.duomomilano.it/en/
  • [Rinascente Milano – Grand magasin] Piazza Duomo, 20121, Milano – https://www.rinascente.it/
  • [Spadari al Duomo – Hôtel ****] Via Spadari, 11, 20123 Milano – http://www.spadarihotel.com/
  • [10 Corso Como – Concept store] Corso Como, 10, 20154, Milano – http://www.10corsocomo.com/
  • [Princi – Bar/restaurant] Piazza XXV Aprile, 5, 20154 Milano – http://www.princi.com/

Toutes les photos ont été prises avec notre Lumix GM-1

 

7 Commentaires

  • Je suis d’accord avec ton prof d’italien: j’y suis allé une fois à Milan et je l’ai trouvé brutto en effet. Vulgaire, tape-à-l’oeil, épais, je n’ai vraiment pas aimé. Après m’être fait photographier devant la Scala par l’Italienne avec qui je sortais alors, je voulais sacrer mon camp. Je vais lire ton billet, mais il m’en faudra beaucoup pour me réconcilier avec Milan.

  • Tu fais toujours des photos magnifiques 🙂 J’aime beaucoup ton style, ton regard sur des détails qui en disent long, comme ces pas sur la mosaique par terre.

    En tout cas, ça donne envie. Genre, tout. La bouffe, les lieux historiques… et le WE pas trop cher, l’un des gros avantages de l’Europe!

    • Merci 🙂 Pour ça c’est beaucoup plus facile qu’au Canada où on est déjà limités par les voyages en avion qui sont loin d’être bon marché!

  • La photo du dôme de verre est époustouflante, je l’ai fixée pendant de longues secondes !
    Cela fait un moment que je veux aller à Milan, ce n’est pas si loin de Lyon, en train. Mais les prix sur place me refroidissent un peu… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *