Visite guidée au Père-Lachaise sous les feuilles mortes

Depuis mon arrivée à Paris, je souhaitais faire une visite guidée au Père-Lachaise, mais à l’époque j’avais tellement peu de moyens que je me contentais d’acheter le Pariscope à 40 centimes pour rêver en lisant les descriptions des visites. Cette année, alors que je cherchais comment dignement fêter Halloween dans ce pays qui ne la fête pas, je me suis décidée à faire une visite guidée dans ce fameux cimetière parisien.

À 14 h 30 précises, nous avons rejoint le groupe du conférencier Bertrand Beyern pour sa visite ayant comme thème l’humour noir au Père-Lachaise. L’homme, élégamment habillé en costume cravate, se décrit comme un nécrosophe et demande comme unique question à ses auditeurs d’où ils viennent. J’ai été très surprise qu’il me parle du Cimetière Côte-des-Neiges de Montréal!

Visite guidée au Père Lachaise avec Bertrand Beyern

Comme la journée du 31 octobre dernier était extraordinairement chaude et ensoleillée, beaucoup de gens s’étaient présentés pour la visite guidée. Nous étions une vingtaine ou une trentaine de personnes à nous presser autour de notre guide. Au début, j’ai eu peur que l’effet troupeau se fasse trop ressentir, mais c’était sans compter la prestance théâtrale de Beyern avec sa voix qui porte et son élocution limpide. Et puis comme on est en plein air, le groupe avait de la place pour s’épancher et même parfois s’éloigner pour mieux revenir.

Les heures ont défilé sans qu’on les voient passer. L’heure de fermeture approchant, nous sommes sortis du cimetière et Beyern a terminé la visite sur le trottoir aux portes du Père-Lachaise. Un guide vraiment dévoué!

Bien que j’aie visité cet endroit plusieurs fois auparavant, j’ai eu beaucoup de plaisir à suivre la visite guidée au Père-Lachaise. C’est un lieu parisien très riche quelque peu labyrinthique, où l’on n’a jamais l’impression d’avoir tout vu! La visite m’a permis de découvrir de nouvelles anecdotes sur les tombes historiques du cimetière, mais aussi sur certaines qui ne sont pas encore occupées.

Je ne peux que vous recommander la visite guidée du Père-Lachaise avec Bertrand Beyern, c’est un guide d’une grande culture et passionné par les cimetières (il a écrit plusieurs livres sur le sujet). En rentrant à la maison, Pedro m’a confié qu’il aimerait bien refaire cette visite accompagné de ses parents. Ce n’est pas surprenant, car plusieurs de nos coauditeurs avaient déjà assisté à plus d’une visite présentée par Beyern!

Ne voyez pas de mal dans cette critique quasi dithyrambique, j’ai honnêtement eu beaucoup de plaisir à suivre Beyern dans sa visite guidée. Il faut dire que tout s’était aligné : une superbe journée d’automne, une lumière incroyable qui filtrait à travers les feuilles colorées, j’étais accompagnée de mon amoureux et j’ai vraiment adhéré à l’humour noir de Beyern.

Visite guidée au Père-Lachaise à Paris

Choses à savoir pour visiter le Cimetière du Père-Lachaise

  • Malgré les apparences de parc tranquille, le cimetière est toujours en activité et chaque jour des inhumations y ont lieu. Ayez donc une pensée pour les gens qui pleurent leurs morts et restez à une distance respectueuse. De même, évitez les bains de soleil et les pique-niques à l’intérieur du cimetière.
  • La Ville de Paris offre gratuitement des plans du Père-Lachaise, vous pouvez les demander directement aux gardiens. Si vous voulez être certain d’en obtenir un, vous pouvez l’imprimer à l’avance à partir du site de la mairie (vous trouverez d’autres plans thématiques par ici). Vous pouvez également acheter une carte dans les commerces des alentours.
  • Même avec une carte, il est difficile de s’orienter dans ce cimetière qui n’est pourtant pas très grand. Personnellement, je préfère me balader au hasard la chance, car les trésors ne se trouvent pas uniquement sur les tombes connues. La plus belle partie du Père-Lachaise est la plus ancienne. À partir de l’entrée principale vers le métro Père-Lachaise, remontez l’allée jusqu’au monument aux morts et ensuite montez vers la droite.
  • Je ne dirais pas que c’est un lieu dangereux, mais il vaut mieux rester sur ses gardes, car il n’y a pas de réelle surveillance à l’intérieur du cimetière. Repoussez les guides à la sauvette et faites confiance à vos instincts si vous rencontrez quelqu’un qui vous semble louche. Une fois, je suis tombée un pillard de tombe à la mine patibulaire, il n’y a pas grand-chose à faire sauf à tourner les talons!
  • Le Père-Lachaise ferme ses portes tôt, assurez-vous de vérifier les heures d’ouverture sur ce site avant votre visite.
  • La visite n’est pas adaptée pour les personnes à mobilité réduite. Pour les autres, prévoyez des chaussures en conséquence.

Visite guidée au Père-Lachaise avec Bertrand Beyern

  • Monsieur Beyern propose différents thèmes de visites qu’il appelle des safaris nécropolitains. Vous trouverez les dates et les heures sur son site : http://bertrandbeyern.fr/
  • Pas besoin de réserver, il suffit de se présenter quelques minutes avant l’heure au point de rendez-vous annoncé. Ça permet d’être plus flexible et de choisir la meilleure journée météorologiquement parlant.
  • Le tarif est plus que raisonnable à 10 euros (oct. 2015) pour une visite passionnante de trois heures!
  • Je ne crois pas que cette visite guidée serait adaptée pour les enfants.

Tombe de Oscar Wilde, visite guidée au Père Lachaise

16 Commentaires

  • Oscar Wilde est aussi mon écrivain favori 🙂 Et mes parents me promenaient dans ce cimetière quand j’étais bébé, on habitait juste à côté… mais je ne peux pas dire que je m’en souvienne beaucoup 😉 J’essayerai de faire cette balade lors de mon prochain voyage à Paris, merci pour les chouettes photos!

  • Tu m’as convaincue, je vais tester. Et, tu m’as bien fait rire avec le Pariscope, je faisais la même chose mais avec l’officiel des spectacles qui était à 0,50 cts si mes souvenirs sont bons 😉

  • Je n’ai jamais visité le Père-Lachaise, il faudrait que je le fasse, tu donnes vraiment le goût de ce genre d’excursion. J’aime beaucoup les cimetières, je ne sais pas trop pourquoi.

  • Un pilleur de tombes??? Sérieux??

    Tu vois, j’étais surprise de lire que le cimetière « accueillait » de nouveaux morts (ma phrase est bizarre!). Je le vois toujours presque comme une musée.

    • Oui, il y a des gens qui récupèrent le métal ou les statues sur les tombes :/

      La Mairie de Paris récupère les concessions à perpétuité qu’elle considère comme abandonnées et les revends à de nouveaux « pensionnaires ». A plus de 13 000€ les mètres carrés, les veilles chapelles disparaissent et sont remplacées par de nouvelles tombes :/. Il y a aussi le columbarium où il y a encore de la place.

  • j’adore tous les cimetières, surtout les anciens (à Boston, j’ai visité le plus vieux cimetière des Etats Unis) et le Père Lachaise a une petite préférence pour moi, j’ai beaucoup aimé les vieilles tombes décrépies, et aussi me trouver à quelques mètres de Yves Montand..
    une visite guidée comme celle que tu décris, je vais peut être la programmer..j’aime les anecdotes inédites!
    bon dimanche Cynthia, des bises de Bretagne

  • Les cimetières ne me fascinent vraiment pas, mais j’ai déjà songé (sans concrétiser) à visiter celui du Père Lachaise, qui semble tarabiscoté, plutôt vert, un peu sauvage, et non rectiligne et morne comme d’autres endroits. Une visite guidée, et même à thème,est une bonne idée. J’ai visité le site de B.Beyern, contre toute attente, ça donne envie !

  • Géniale cette idée de visite pour l’Halloween ! J’ai aussi toujours rêvé de voir le Père-Lachaise à travers les yeux d’un guide aux mille anecdotes. Alors merci pour la balade et les belles photos automnales ! Cette lumière *_*

  • yep, j’avais téléchargé une appli très bien (dont j’ai évidemment oublié le nom) pour me repérer, qui te géolocalisait et te proposait une « fiche-tombe » avec plein d’infos sur la personne enterreé et le petit gps qui va bien pour se repérer de dans 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *