Un cri pour la Norvège

(cc) Thomas Faivre-Duboz

La Norvège grand pays du nord de l’Europe reconnue pour ses grands espaces et sa nature dont je n’ai visité que la capitale. J’aimerais bien y retourner pour m’époumoner devant la beauté de ce pays et peut-être enfin voir une aurore boréale!

<

Ça tombe bien, Visit Norway organise un concours assez ludique: créer le plus long cri du monde en vidéo avec à la clef cinq chèques-cadeaux permettant de s’offrir les vacances de ses rêves en Norvège. Plus il y aura de cris, plus il y aura de chèques-cadeaux débloqués avec un montant pouvant monter jusqu’à 4 000 Euros. Il y a aussi des produits norvégiens à gagner chaque semaine et chaque jour.

Pour participer, rien de plus simple, il suffit d’envoyer son meilleur cri de Munch sur le site du concours pour créer le plus long cri du monde.

Voici ma participation, un peu étrange comme le célèbre tableau de Munch:


Un concours proposé par VisitNorway

Photo (cc) Thomas Faivre-Duboz

Étiquettes

7 Commentaires

  • Je retournerais bien en Norvège… mais c’est tellement cher. Et les Norvégiens sont nuls en matière de sécurité. C’est pas étonnant que le fameux Cri se fasse voler relativement souvent.

    • Je pense surtout qu’ils n’ont pas à l’esprit que les gens volent, même à l’opéra tu poses ton manteau sur un crochet en libre-service … chose que je ne tenterais pas en France ou au Québec!

  • L’année dernière il fallait créer une aurore boréale à partir de leur logiciel, c’était cool :o) Moi aussi j’y retournerais bien mais j’ai pas envie de crier :oD Et puis la dernière fois avec son lot de péripéties m’ont laissé un arrière-goût ;o) Mais si j’y retourne ça serait en été dans les fjords plutôt que l’hiver :o)

  • J’ai pas d’actions sur la Norvège (d’ailleurs je ne vais pas participer au cri), mais il faut y aller, c’est un pays magique (et cher). J’y suis allée l’été dernier, nous avons fait un roadtrip dans le (grand) Sud de la Norvège et c’était merveilleux. J’ai encore en tête des paysages comme celui de cette photo (avec le drapeau norvégien, il est partout).

    Et les Norvégiens sont effectivement très confiants. Sur le bord de la route, dans les régions maraichères, on trouve des stands avec des fruits (les fraises norvégiennes sont démentes !), le prix de vente et un pot en verre dans lequel verser son obole. c’est comme ça que ça se passe et personne ne part avec tous les fruits + la recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *