Si j’avais eu le droit de voter …

Aujourd’hui c’était le premier tour des élections présidentielles en France. Si aucun candidat n’obtient 51% des suffrages, il y aura un deuxième tour. Dans les faits, il y a toujours un deuxième tour.

Je n’ai pas le droit de voter étant étrangère. Mais si j’avais eu le droit, j’avoue que j’aime beaucoup Eva Joly. Ce qui me touche particulièrement c’est son parcours de fille au pair étrangère devenue magistrate à 38 ans. Elle n’a pas eu tout cuit dans le bec, elle a dû se démener pour en arriver où elle est.

Ce que j’apprécie d’elle c’est qu’elle est une personne droite qui a reçu en 2011 le prix d’intégrité par Transparency International pour son rôle dans l’affaire Elf. Onze ans plus tard, elle a reçu le prix Sophie pour son engagement dans la lutte contre les paradis fiscaux. Et puis, elle ne profite pas du cumul des mandats pour faire gonfler son compte en banque.

Les sondages d’opinion ne lui étaient pas favorables et puis j’ai l’impression que sa campagne a été sabotée, un peu comme celle de Stéphane Dion en 2008 au Canada.

Je ne pourrais pas voter avant très longtemps car après cinq ans de résidence hors du Canada, on perd notre droit de vote et en France il faut, bien sûr, être citoyen pour voter. Je suis donc apatride politique, un drôle de situation pour une passionnée de politique qui a fait toutes ces études universitaires dans ce domaine!

Étiquettes
,

9 Commentaires

  • Je ne savais pas que les citoyens canadiens perdent le droit de vote après 5 ans… C’est dommage je trouve. Du coup, je suis d’autant plus reconnaissant au système de mon pays qui me permet de choisir qui je veux avoir comme président(e)…

    • C’est dommage mais en même temps je crois qu’après un certain temps hors du pays on perd le sens des réalités sur le terrain.

      Mais bon si j’avais le choix je voterais 🙂

  • Je crois que je l’avais déjà lu sur ton blog, mais je ne savais pas qu’on pouvais perdre le droit en vote en résidant à l’étranger quand on est Canadien! C’est curieux, et je pense qu’on devrait quand même laisser le droit de voter pour le Premier ministre.

    J’aime Eva Jolie en tant que femme, mais par contre elle ne m’a pas du tout inspirée en tant que chef de parti.

    • Je pense que c’est à cause du mode de scrutin selon lequel on élit un député dans sa circonscription et en étant absent ils doivent pas trop savoir où nous mettre! Il faudrait peut-être une circonscription pour les canadiens résidents à l’étranger mais je ne crois pas que ça risque de se faire.

      Il faut dire que pour Eva Joly son parti n’était pas vraiment derrière elle la pauvre, c’est pour ça qu’elle me fait penser à Stéphane Dion qui a dû affronter la division à l’intérieur du parti libéral et les médias qui ne lui étaient pas favorables.

  • Oui moi aussi j’apprends ça que tu perds ton droit de vote après 5 ans…

    C’était aussi ma candidate préférée mais j’ai choisi de voter un peu plus « secure » pour cette fois, surtout quand tu vois comme Marine Le Pen talonne les 2 grands candidats.

  • J’expliquais justement à un collègue que j’étais apatride politique, aujourd’hui. Nous ne sommes pas seules! Je trouve cependant ça assez génial de la France de permettre à ses citoyens de voter peu importe où ils sont dans le monde. La France encourage bien le déploiement à l’international de ses talents, son rayonnement… Je n’ai pas l’impression que c’est pareil pour le Canada!

    J’aurais voté comme toi, je pense. J’aime bien son parcours d’étrangère qui a choisi la France et qui a tant fait de chemin. Elle est inspirante. Peut être parce que moi aussi, j’ai choisi de vivre en France, un jour!

    • Nous on est plutôt dans les limbes politiques!

      Je suis contente de lire que tu as ressenti la même chose que moi au sujet d’Eva Joly, notre avis est loin d’être majoritaire 😉

  • Normalement, tu devrais avoir le droit de voter pour la prochaine élection municipale. 🙂

    Eva Joly aurait aussi été mon choix si je n’avais pas préféré voter « utile ». J’aime son parcours, et sa double nationalité que je considère comme une richesse.
    Je la suivrai sans doute pour la législative, on verra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *