Parfois prendre le métro coûte cher


Notice: Undefined variable: standard_size in /home/boeingbl/www/wp-content/themes/simplemag_4-5/formats/format-standard.php on line 25
 Voyager sans ticket-1

Samedi soir, direction un petit restaurant Coréen sur la rue de Vaugirard. Au début nous pensions que c’était à côté de la maison mais nous avions oublié que c’est l’une des rues les plus longues de Paris. Vérification faite, ça se trouve à quatre stations de la maison.

Je dis au garçons d’y aller et que je vais aller les rejoindre après avoir récupéré mon sac à main à l’appart dans lequel se trouve ma Navigo. Ils trouvent ça ridicule et me disent de passer avec eux les tourniquets. Samedi soir, 21:30, je me dis que je ne crains pas grand chose.

Chéri valide sa carte, je me colle à lui afin de passer derrière. Un monsieur nous crie quelque chose que je ne comprends pas. Comme on tourne le coin, on tombe sur une dizaine de contrôleurs, j’essaie de reculer mais nous sommes vite repérés et de toute façon, il n’y a pas d’issue possible.

Je suis très rapidement obligée d’avouer que je voyage sans ticket. Le contrôleur exige un paiement immédiat de 40€ en cash ou par carte de crédit. Une fois l’amende réglée, il me donne un ticket de métro assez spécial: pour 40€ j’ai le droit de continuer mon trajet jusqu’en zone 6 (lointaine banlieue).

Résultat, pour un petit coup de paresse j’aurais dû acquitter presque deux fois le tarif de ma Navigo mensuelle. Heureusement pour moi, notre ami pourra faire passer l’amende en note de frais et ça le délestera seulement de 3€50 au final. Je vous laisse deviner si j’ai payé ou non pour le retour 😉

Voyager sans ticket-2

Quant au restaurant, il en a valu la peine! L’arbre de sel sert de la cuisine coréenne. Pourquoi souligner le mot cuisine? Parce qu’ils ne se limitent pas à réchauffer des trucs déjà préparés, par exemple, ils font eux-mêmes leurs raviolis et ça se goûte.

Les prix y sont vraiment raisonnables, la qualité est bonne et l’accueil est chaleureux. En plus, le propriétaire du restaurant attache une importance à l’art et y expose des artistes. En tout cas pour nous, c’est une adresse à conserver malgré la faune branchouillarde qu’on peut y trouver.


L’arbre de sel

  • 138, rue de Vaugirard, 75015
  • Métro Falguière (12)
  • Menus à partir de 13€50
Tags from the story
, ,

14 Comments

  • Ca c’est le coup de pas de bol pour le controle inopiné…….
    J’ai aussi mangé coréen ce weekend (rue des dames) et mon bibimbap etait tres bon et l’accueil parfait!

  • Celine in paris : Ils sont vraiment souvent à mon métro, 90% des contrôles que j’ai eu c’était à Convention ou St-Lazare.

    J’ai mangé la même chose que toi! C’est quoi le nom de ton restaurant?

    Le Journal de Chrys : Et sinon on paie son ticket et on est pas embêtés 😉

  • J’ai eu le même genre de problème avec le train en Angleterre.Il y avait des contrôleurs à l’arrivée. J’ai finalement dû payer le prix du billet (£3.30), mais ça a pris des mois pour que tout se règle et ils m’ont menacé de me faire un procès. L’horreur.

  • C’est toujours comme ça… il suffit de vouloir enfreindre une fois pour que ça nous tombe dessus 🙂 Contente de voir que ton ami pourra passer ça sur ses frais 🙂

  • Ah, les boules ! Ils devraient avoir un fichier pour pouvoir vérifier si les gens ont un pass navigo ou pas, pour ces cas là ! Ou tu devrais pouvoir aller le lendemain à la RATP avec ton pass pour prouver ta bonne foi, ça serait top, parce qu’après tout, ça arrive d’oublier, non ?!

  • ça me rappelle moi qui me fait contrôler une fois l’an et qui oublie généralement ce jour là le pass annuel à la maison >< Heureusement, je peux toujours aller me justifier après en apportant la preuve de mon abonnement 🙂

  • Guillaume: Horrible! Ici ils n’ont même pas pris mon nom, une chance parce que je n’avais aucune pièce d’identité sur moi!

    Looange: En plus il récupère la taxe qu’il y a sur les amendes lol

    Juliette: Je pense que c’était possible de se faire rembourser mais c’était vraiment plus compliqué et il ne fallait pas régler sur place.

    Luxe and Vintage: Hehe ils sont toujours là quand on aimerait pas les voir!

  • Ouch!

    Je fraude tout le temps à Nantes dans le tram (j’ai même formé Feng à cette fraude bien française!) mais jamais dans le métro parce que 1) les contrôleurs sont pas bien fins 2) on est vite pris au piège, comme toi.

    La dernière fois à Paris impossible de trouver un distributeur qui marchait à la station (j’ay oublié laquelle) et le guichet était fermé. On se tâtait pour frauder puis finalement on a marché pour aller acheter un carnet. Bref, en revenant on a vu que les contrôleurs attendaient juste derrière les portes. Gonflé quand même parce que pas moyen d’acheter des tickets à cette station!

  • han la vilaine resquilleuse ^^
    moi une fois j’ai perdu mon ticket dans le métro, j’ai stresser jusqu’a ce que j’en sorte de me faire contrôler.
    Il était tombé de ma poche je ne sais ou et je l’avais validé en entrant dans le métro en plus ^^
    Maintenant je le met dans une poche fermer comme ça je ne le perd plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *