On a fait une offre d’achat

L'immobilier ressemble à un jeu de Monopoly
Le marché immobilier à Paris est pire qu'un jeu de Monopoly - (cc) HarshLight

Finalement, Réjean a laissé tomber l’idée de faire une offre d’achat sur le bien parfait que l’on avait vu il y a déjà presque un mois! Depuis, nous avons visité une quantité appréciable d’appartements mal agencés, crades, surévalués et/ou toutes ces réponses. À Paris, quand les astres s’alignent, 260 000 euros servent tout juste à acheter une minable cage à lapin. Conclusion cynique? Non-réaliste. Pour avoir quelque chose de bien, il faut au moins 100 000 euros de plus.

Par chance, hier, nous avons eu un appel d’un agent immobilier afin d’aller visiter immédiatement un appartement de 44 m² dans le 20e arrondissement. Après la surprise initiale de voir des chatons se courser, nous avons été agréablement surpris par l’espace bien divisé, lumineux et sans point négatif. Il a même des moulures au plafond et une vraie baignoire. Le gros plus c’est qu’il a un énorme débarras dans lequel je pourrais avoir mon bureau, ce n’est pas très sexy d’être installée dans un garde-robe, mais au moins j’aurais ma mini-place à moi.

Après tout est devenu flou, car j’étais obnubilée par les petits Devon Rex dont un était super affectueux. J’étais si contente de rencontrer des représentants de cette race que j’adore que j’ai oublié de regarder des détails comme le parquet, l’électricité, l’humidité… Heureusement, Réjean a pris soin de tout inspecter et de poser les bonnes questions.

Il s’est, enfin, décidé à franchir un cap psychologique et à faire une offre d’achat! Par contre, il n’a pas dépassé sa manie de vouloir offrir moins que le prix demandé. On devrait avoir la réponse de la vendeuse aujourd’hui, mais je crois que nos chances sont assez minces, car sur les appartements propres de cette taille, il y a généralement surenchère. Cependant, notre avantage est d’avoir un énorme apport et la certitude d’obtenir un crédit immobilier ce qui semble souvent faire défaut aux acheteurs potentiels.

Je vais commencer les incantations…

Étiquettes

4 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *