Ma carte de crédit me doit de l’argent

Cartes de crédit
(cc0) image d'illustration

Ne jetez surtout pas vos relevés de carte de crédit! La Cour supérieure du Québec vient d’ordonner aux banques de rembourser les frais de 2,1 % chargés par les cartes de crédit en plus du taux de change pour les achats faits à l’étranger. La décision du juge Clément Gascon en étonne plusieurs et tient au fait que le taux de conversion est égal aux frais d’intérêts qui selon la loi ne peuvent être exigés durant la période de grâce. D’ailleurs, les frais d’intérêt ajoutés aux frais de conversion qui ne sont pas détaillés devaient représenter une belle somme pour les banques.

Les banques ont 30 jours pour appeler de la décision qui leur ferait cracher 200 millions de dollars, chose qu’elles feront certainement. Si par miracle, elles décident de ne pas porter en appel cette décision, les indemnisations devraient être de 25 $ pour chaque 1 000 $ facturé, mais il reste à savoir si vous devrez faire la preuve de votre créance ou si elle sera directement créditée à votre compte.

Étant donné que j’utilise toujours ma carte de crédit du Québec ici parce que mes revenus parviennent en totalité du Québec, j’espère vraiment que cette indemnisation tiendra, car je pourrais récupérer quelques centaines de dollars.

Pour plus d’information :

La Presse — Cartes de crédit : au tour des banques de payer

Étiquettes

3 Commentaires

  • Bonjour Cynthia,

    Ah ben, toi, la coïncidence. Je viens tomber sur ton blogue et j’en dévore les archives (tu es intéressante). Cette chronique m’a fait faire… WHAT?!?! Vois-tu, je suis transcriptrice judiciaire et j’ai travaillé sur ce dossier (qu’on peut qualifier de touffu – même si c’est un euphémisme – comme tu dois t’en douter.) Sauf que je n’ai jamais su la fin de l’histoire… avant juste là, là, grâce à toi! Haha!

    J’avais déjà pour projet de te contacter car je vais aussi changer de pays et je suis curieuse de savoir où donc as-tu vendu toutes tes-patentes-hormis-ton-chien, mais cette coïncidence a engendré un « hiccup » immédiat dans la linéarité de mes plans.

    Très bon blogue, il file droit dans mes favoris. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *