Paris, ville rose dans l’objectif d’un Lumix GM1-S

J’ai envie de me remettre à bloguer plus régulièrement, mais pour ce faire il faut encore trouver l’inspiration! J’ai découvert une mine d’idées sympathiques chez Natacha Birds qui a un très joli blogue et qui est aussi l’heureuse maîtresse d’un shiba inu.

J’ai donc choisi de faire une série de photo sur la couleur rose avec l’appareil photo Lumix GM1-S que Réjean a rapporté du Japon. C’est l’une de ces fameuses caméras hybrides à objectif interchangeable qui font une féroce compétition aux reflex avec leurs grandes puissances et leurs toutes petites tailles.

Je croyais être en mesure d’accompagner ces photos d’une critique de l’appareil, mais j’ai encore beaucoup de difficulté à comprendre comment le régler. Autant les reflex fonctionnent tous sur le même modèle, autant je suis complètement perdue sur ce nouvel appareil photo. Il va falloir que je me motive à lire le manuel d’instructions!

Tout ce que je peux vous dire c’est que même avec le mode automatique, l’appareil fait des photos de très bonne qualité qui sont indissociables des photos de reflex APS-C. En plus, avec les fichiers en RAW c’est très facile de récupérer les éventuelles erreurs. J’aime aussi sa petite taille qui permet de le glisser dans son sac à main sans y ajouter trop de poids (204 g).

En espérant que les beaux jours se poursuivent tout l’été pour que je puisse continuer mon test 🙂

Note : J’ai eu des soucis avec mon blogue ce week-end et certains commentaires récents ont été effacés. J’en suis vraiment désolée. N’hésitez pas à m’envoyer un message si quelque chose ne fonctionne pas bien sur le site.

11 Commentaires

  • Je sais pas si c’est la compression, mais on dirait que le dynamic range n’est pas très large

  • Je te lis depuis un moment (plus d’un an) sans avoir jamais commenté mais la beauté et la douceur de ces photos me font franchir le pas !

  • Hello Cynthia,

    Comme je prépare mes vacances, je me suis fait un petit bilan « matériel photographie ». Force est de constater que mes boitiers et mes objectifs sont juste MEGA lourds à transporter (voire insupportables quand je fais de longue marche). Du coup, on m’a conseillé à la Fnac de passer à un appareil hybride. Le risque étant de mettre définitivement de côté mes boitiers réflex… Cette perspective m’a rendu triste (oui, triste).
    Pour le moment, j’estime avoir trop investi (financièrement et sentimentalement) pour mettre de côté mes bijoux malgré leurs poids mais je serai très intéressée d’avoir ton retour sur l’utilisation plus complète de ton expérience.

    P.-S. : J’ai peut-être manqué le coche mais aurais-tu un billet où tu évoques ton opinion sur WordPress après quelques mois de migration de Blogspot ?

    Excellente soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *