Les Kaïra, le film

Le film s’ouvre sur une conversation incompréhensible*, serais-je tombée sur un film en langue étrangère sans sous-titre ? Non, c’est seulement la langue des Kaïra, de l’argot et du verlan, le tout envoyé à la vitesse de l’éclair.

Rester ou partir ? Alors que je pense sérieusement à m’éclipser par la sortie d’urgence, le débit des paroles se ralentit et le tout devient plus intelligible. Il reste beaucoup de mots dont le sens m’échappe mais grâce au contexte je me fais progressivement au vocabulaire.

Et puis je me suis mise à rire.

Mousten, Abdelkrim et Momo sont trois banlieusards sans travail, copine ou d’argent, ils n’ont que leur verve et leur humour qui les aider à passer le temps. Pour sortir du marasme qu’est leur cité de Melun les trois lascars décident de devenir stars du porno. La confrontation au monde externe sera brutale pour les trois protagonistes qui ont l’habitude de passer leur journée assis à l’arrêt de bus.

Le film est très vulgaire mais tellement comique! Ça fait au moins depuis There’s Something About Mary que je n’avais pas autant ri dans une salle de cinéma. Ce n’est pas un grand film, mais le film atteint sa cible en plein dans le mille en nous faisant passer un bon moment.

Un petit bémol: Le film a été classé tous publics en France alors qu’il aurait dû être au moins réservé pour les plus de treize ans, voir plus de seize ans pour les plus sensibles.

*Tout comme la pub Pepsi de Kaïra Shopping qui a été télédiffusée pendant plusieurs mois et malgré sa longévité, je n’ai jamais compris le texte!

Étiquettes
, ,

7 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *