I want to go to Palaiseau

Publié le Catégorisé comme Lifestyle, Voyage 28 commentaires sur I want to go to Palaiseau
I want to go to Palaiseau
Take a slow train to Palaiseau
Seeing those pictures in a magazine
Is enough to make any girl dream
Finding romance in a lover’s arms
On a balmy night in Palaiseau
I want to go to Palaiseau
Take a slow train to Palaiseau
Leaving behind all those stories of trouble and wound
Heading for somewhere that I’ve always wanted to know
I can’t imagine that magical moment of thrill
Under the moonlight a rendez-vous high on a hill
Palaiseau, Palaiseau …
– Paula Moore *
Palaiseau-6665
Eglise Saint-Martin du XIIe siècle classée monument historique

Nous quittons Paris et ses 20 169  habitants (sans compter les travailleurs et les touristes) se partageant chaque kilomètre carré pour rejoindre en train la douce banlieue parisienne. Seulement quelques dizaines de minutes de RER pour changer de paysage.

Palaiseau-6670

Une fois arrivés à quai, l’air est déjà plus frais et le temps semble se ralentir. On découvre Palaiseau avec ses petites ruelles et ses maisons de maîtres.

Palaiseau-6673

Toutes les villes entourant Paris n’ont pas été crées égales, le petit plus de Palaiseau c’est son histoire. Lieu d’une résidence royale entre le VIe et VIIe siècle, la ville a aussi bénéficié de sa position privilégiée sur la route de Paris-Chartres. Palaiseau se trouvait pile-poil à l’endroit où les diligences parties le matin de Paris s’arrêtaient pour le déjeuner.

Palaiseau-6669

C’est pour cette raison que le village est longiligne, toute agglomérée autour de la rue de Paris. Passé les portes cochères on peut entrevoir de vieux lavoirs et des cours maraîchères.

Palaiseau-6677

Et puis les sabots des chevaux ont cessé de retentir sur la rue principale au profit du train, plus moderne, plus rapide.

Palaiseau-6685

Palaiseau est devenue tour à tour lieu de villégiature où George Sand aimait séjourner et banlieue ouvrière d’allégeance communiste.

Palaiseau-6689

Sous le charme, nous nous sommes imaginés déménager dans cette paisible ville. Peut-être dans un de ces jolis pavillons sur une petite route végétalisée que je pourrais voir de mon atelier situé dans le grenier. On pourrait aussi se balader tranquillement avec Akira le dimanche. Une vie paisible.

Palaiseau-6694

Un rêve champêtre dont nous nous réveillons rapidement car pour le moment ce n’est pas compatible avec notre vie de jeunes adultes. Surtout qu’avec un petit chien dont il faut s’occuper le soir, on ne pourrait pas se permettre beaucoup de sorties. Et puis je ne suis pas encore prête à vivre avec une voiture pour faire mes courses.

Palaiseau-6671

Peut-être un jour nous serons prêts mais en attendant je profite de ma carte Navigo dézonée le week-end pour élargir mes horizons en île-de-France, la région métropolitaine de Paris.

Palaiseau-6701

D’autres jolies banlieues accessibles en RER à suggérer?

Toutes mes photos de Palaiseau sur Flickr

*

*

Par Cynthia

Montréalaise en escale à Paris.

28 commentaires

  1. Je me souviens, j’avais visité quelques apparts à Palaiseau quand j’ai commencé à bosser à Paris… Ça remonte à loin. Ça ne m’avait pas laissé une très bonne impression. Et le prix était pas non plus forcément donné, même par rapport à Paris 😀

    1. Tous les endroits facilement accessibles en RER ne sont pas nécessairement beaucoup plus abordables que Paris surtout qu’au niveau de la taxe foncière c’est au moins deux fois plus cher!

    1. C’est fou combien ça change rapidement, même St-Cloud qui est seulement séparée de Paris par la Seine.

      Je trouve que le noir et blanc convient peut-être mieux à l’hiver et ses ciels gris.

  2. Très jolies photos !
    Fais quand même attention si tu t’installes à Palaiseau et que tu dois aller tous les jours à Paris, le RER B n’est pas fiable du tout, et les impôts locaux sont assez élevés.

    1. Oui je suis bien consciente de ces défauts, je crois que si on finit par s’installer dans ce coin là c’est qu’on ne sera plus obligés de se rendre au bureau à Paris quotidiennement 😉

  3. Je viens juste de finir un billet sur Pontoise (qui sera en ligne ce week-end), 20km de Paris, 35min de gare du nord, une belle cathédrale, un petit salon de thé, des maisons qui donnent des envies de grandeur.
    Par contre à côté de tes photos, j’ai un peu honte de mon propre billet.

  4. Je ne connais que très peu la banlieue parisienne, mais j’avais beaucoup aimé Chantilly, ce n’est pas bien loin, le RER y va et le château est très très chouette !

  5. Je tombe par hasard sur ce blog… super sympa cette série de photo en noir et blanc. Ca me donne presque envie de découvrir la banlieue Parisienne. Les seules fois où j’ai dû m’y rendre pour le travail, ca ne m’avait pas fait rêver du tout. Grace à toi j’ai une autre image dans la tête. Merci

  6. Juste à côté de Palaiseau, l’endroit où j’ai passé mon adolescence (et où j’étais encore hier) : Verrières-le-Buisson. 🙂 Sinon, je te conseille de descendre à Parc-de-Sceaux et d’aller visiter le parc. Il y a même un endroit dans le parc pour faire courir Akira en liberté.

  7. Eh eh je laisse un commentaire juste après Olivier mon ancien voisin Verrérois la toile est petite !
    Plein de souvenir avec tes photos ! Ma vie à Palaiseau avec la petite ruelle que je prenais de nuit en rentrant du travail.
    Le marché me manque et surtout la MJC ou j’ai fait des activités depuis l’age de 12 ans.
    Mais bon, on est bien à Montréal aussi 🙂

    Odiledile

  8. Je suis déjà en banlieue (versailles) mais je me sens tout à fait prête pour les charmes d’une nouvelle banlieue :)La province même mais côté travail ça va être plus difficile !

Répondre à Julien Treize Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *