Exposition le trésor des icônes bulgares

Trésors des icônes bulgares
Photo d'illustration (cc0)

Il y a déjà quelques semaines, j’ai visité l’exposition le trésor des icônes bulgares à la Sainte-Chapelle du château de Vincennes. Peu de pièces sont exposées, soit environ 80. Cela rend la visite relativement courte pour le tarif! Malgré cela, cette exposition temporaire en vaut largement la peine. En effet, les œuvres ont été prêtées en grande partie par la Galerie nationale des beaux-arts de Bulgarie. Les pièces empruntées sont uniques et témoignent d’un art trop peu souvent exposé.

Les icônes datant du IVe au XIXe siècle sont présentées dans un ordre chronologique témoignant des diverses influences qui ont traversé la Bulgarie, notamment celle des Ottomans. Le trésor des icônes bulgares est une exposition temporaire présentée sans audioguides. Heureusement, les panneaux explicatifs étaient nombreux et fournissaient beaucoup d’informations. Grâce aux explications, j’ai pu comprendre les époques et les différentes figures représentées.

La muséographie de l’exposition a pris le parti de présenter les icônes dans un écrin de bois sombre. Cela avait pour but de répliquer l’ambiance austère des églises orthodoxes bulgares. D’ailleurs, une musique religieuse est jouée en boucle afin d’accentuer cette atmosphère.

Par contre, si vous visitez cette exposition pour voir la Sainte-Chapelle qui a été rouverte après une restauration qui aura duré deux ans, vous ne verrez pas grand-chose. Celle-ci a été construite sur le même modèle que celui de la Sainte-Chapelle de l’île de la Cité. Le lieu de culte du château de Vincennes ne présente pas une splendeur comparable et elle semble nue en comparaison. N’hésitez pas à prendre également un billet pour visiter le donjon médiéval du château de Vincennes, c’est une visite très intéressante.

Cette exposition m’a donné hâte de visiter la Bulgarie cet été avec ma sœur. J’aimerais bien découvrir ces œuvres dans leurs écrins originaux.

Exposition temporaire : trésor des icônes bulgares

  • À la Sainte-Chapelle du château de Vincennes
  • Jusqu’au 30 août 2009
  • Tarifs entre 5 et 8 euros. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *