C’était le mois de décembre 2014

Sapin de Noël et paillettes

L’année 2014 s’est, bien sûr, achevée avec le mois de décembre. Deux bilans l’un à la suite de l’autre ça fait beaucoup, mais ils ne portent pas sur la même chose, j’espère que vous me pardonnerez cette redondance. Surtout, que je ne pouvais pas sauter le mois de décembre qui est mon favori : il coïncide avec le temps des fêtes, mon anniversaire et c’était souvent l’époque de la vraie première tempête de neige à Montréal.

J’ai trouvé l’avent assez austère à Paris, j’ai eu l’impression que les commerçants s’étaient moins démenés pour les décorations et je n’ai pas entendu une seule note de musique de Noël. Les magasins sont restés plutôt vides pendant tout le mois, même rue de Rivoli où il y avait généralement moins de monde qu’un samedi d’avril ! Par contre, la ville a reçu la visite de tonnes de touristes, c’est assez impressionnant le nombre de gens qui sont venus visiter la Ville lumière : on se serait presque crus au mois d’août.

Instants-Decembre_2014-8
Instants-Decembre_2014-7

Pour le réveillon, nous avons pris un train fantôme en direction d’Évian-les-Bains. Disons que ça n’a pas valu la peine de s’offrir des tickets en première classe pour avoir plus de place avec le chien. Fait étrange, notre rame était vide sauf pour une caisse de bananes laissée devant la porte.

Instants-Decembre_2014-13
Instants-Decembre_2014-9
Instants-Decembre_2014-10

Nous avons donc passé quelques jours à Evian où nous avons vu tomber la première neige de l’année. Nous en avons profité pour visiter les flottins installés à l’occasion de Noël. Cette fois-ci, nous y sommes allés le soir de Noël et j’ai bien aimé l’ambiance avec les sculptures illuminées.

Cette année a été un temps des fêtes raisonnable où je n’ai pas reçu de gros cadeaux (je n’avais envie de rien) et où nous avons été très raisonnables à table. Je n’ai pas mangé ou bu une seule fois plus qu’il ne fallait, c’est sage, mais quand moins marrant !

Instants-Decembre_2014-12
Instants-Decembre_2014-14

J’ai abandonné mon statut de jeune poulette et passé le cap des trente ans (mon frère a souligné que j’entrais dans ma quatrième décennie et je ne le remercie pas). J’ai été très surprise de recevoir de l’autre côté de la flaque le livre Ainsi Cuisinaient les Belles-Sœurs dans l’œuvre de Michel Tremblay (merci sœurette !). J’aime beaucoup Michel Tremblay et tout ce qui se rapporte à son œuvre dans laquelle on retrouve toujours Montréal du XXe siècle en trame de fond. Je croyais que livre contiendrait plus de recettes, mais c’est plus un livre qui se lit et se regarde. J’ai hâte de m’y plonger !

Instants-Decembre_2014-3

Instants-Decembre_2014-5

Après une période de gavage au foie gras ou au ragoût de boulettes, la dernière chose à laquelle vous souhaitez penser c’est à des hamburgers bien gras. Mais bon, comme on a peu eu le temps de manger à la maison en décembre à cause des courses et des horaires de fou que l’on doit parfois subir, on a essayé deux restaurants spécialisés dans le hamburger.

PNY, 96 rue Oberkampf, 11ème — Tout était de super bonne qualité, mais les choix de hamburgers sont plutôt classiques donc on oscille entre un wow et un bof même si le repas était sans fautes. Si vous avez envie de vous faire votre propre idée, arrivez tôt, car la salle se remplit rapidement le soir. Comptez quand même 18,80 € pour un hamburger, des frites et un Dr Pepper maison.

Frogburger, 19 rue Fbg St-Antoine, 11e — On y passe en coup de vent avant chaque Opéra, c’est pratique parce que c’est à quelques pas de Bastille. Si PNY est plutôt dans l’esprit restaurant, ici on est vraiment dans le fastfood avec la commande au comptoir et le service dans des emballages en cartons. J’aime leur formule à 15 € qui inclut une margarita, c’est original et ça fait exotique. Je ne me déplacerai pas spécialement pour y manger, mais ça fait toujours plaisir de s’y arrêter quand nous sommes dans le quartier.

Instants-Decembre_2014-1
Instants-Decembre_2014-4
Instants-Decembre_2014-11

Akira pour sa part s’est contenté de dormir, dormir et dormir !

– Toutes les photos de ce billet proviennent de mon compte Instagram @boeingbleu

6 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *