Docteur Lautrec, un jeu soporifique [3DS]

Au mois d’août, alors que nous préparions nos vacances et surtout les 13 heures de vol vers la Floride, j’ai commis l’ignominie de laisser tomber ma 3DS pour une 3DS XL. Comportement bassement consommateur qui consiste à changer un objet qui nous appartient pour un autre semblable à 90% mais qui serait « mieux ».

J’ai profité de ma visite au magasin de jeux vidéo pour acheter Docteur Layton et l’appel du spectre et alors que je me dirigeais vers la caisse, je suis tombée sur jeu usagé du Docteur Lautrec en 3D. Me disant que je n’avais pas grand chose à perdre avec un jeu en 3D à 10 Euros. Je l’ai ajouté à mes achats les yeux fermés car l’éditeur Konami est bien connu dans les jeux vidéo.

Docteur Lautrec et les chevaliers oubliés

Dimanche dernier, je me décide à enfin tester ce jeu. Aussitôt la cartouche chargé, le jeu débute sur une longue conversation entre le Docteur Lautrec et son assistante, Sophie. Les voix ne sont qu’en anglais et le dialogue semble sans fin, pourtant je m’accroche croyant à une introduction un peu longue.

Quel puzzle ultra-difficile!

Le Docteur Lautrec est un archéologue un peu original qui se targue de ne pas être un aventurier comme ses collègues. Il part avec sa jeune assistante Sophie à le recherche de trésors habités d’un esprit dans les sous-terrains de Paris.

La première énigme est ridicule de par sa facilité et son manque total d’intérêt: il faut placer cinq mots sur une grille de mots croisés. Les puzzles suivants ne relèvent guerre le niveau, ce sont toujours les mêmes et leur facilité est toujours aussi affligeante.

Et puis, toujours ces dialogues interminables qui font que le jeu n’est presque pas interactif. Le peu de temps qu’on a la main, le jeu est hyper directif : aussitôt arrivé sur un lieu qu’on nous indique si on y trouvera l’objet de notre quête.

Le moment le plus ludique, même si cet adjectif s’applique mal à ce jeu, est lorsqu’il faut s’infiltrer dans les sous-terrains de Paris en prenant soin d’éviter les policiers qui y font des rondes. Encore une fois l’intérêt est très limité car les policiers sont facile à déjouer et tous les sous-terrains ont le même décor.

Mon avis

Je ne prendrai aucun de détour: ce jeu est nul et atrocement répétitif.
Après trois heures à jouer à Docteur Lautrec, dont plusieurs minutes passées endormie avec ma console 3DS, j’ai abandonné ma partie, n’y retrouvant rien de ce que j’apprécie: les quêtes ne sont pas intéressantes, les énigmes trop faciles et les combats entre les trésors habités ne sont qu’une formalité ne nécessitant aucune stratégie.
Les plus
  • Le décor représentant Paris du 19e siècle est très joli

Les moins

  • Ressemble à une pâle copie du professeur Layton
  • Les énigmes, les quêtes et les combats sont sans intérêt
  • Jeu peu interactif, alourdi par des dialogues interminables
  • Les décors des sous-terrains où se déroule la majorité du jeu sont pauvres
  • Aucune diversité au niveau des personnage
  • Voix seulement en anglais
Étiquettes
, ,

8 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *