Comment aussi rater son mardi soir


Notice: Undefined variable: standard_size in /home/cynthia4/public_html/wp-content/themes/simplemag/formats/format-standard.php on line 25

Mon Samedi n’a pas été un grand succès et j’ai été encore malade dimanche. C’est fou je suis tellement souvent malade que c’est en phase de devenir mon hobby principal.

Je me remettais de cette fin de semaine catastrophique en pensant à la rencontre avec Michel Tremblay au Centre Culturel qui approchait à grand pas.
Lundi soir j’ai vérifié mon calendrier et confirmé à chéri que la rencontre était bien le lendemain. On s’est donc arrangés pour qu’il quitte le bureau plus tôt que à l’habitude pour sortir Monsieur Akira.

13032012-CIMG4733

Mardi soir, après avoir quitté le travail je suis passée à la boulangerie d’à côté prendre une petite chocolatine (pain au chocolat en parisien) parce que le Centre Culturel se trouve à côté des Invalides qui est un désert alimentaire.
Comme c’était à trois stations de métro du travail je suis arrivée assez tôt donc j’ai pris le temps de regarder le beau coucher de soleil en mangeant ma viennoiserie.

13032012-CIMG4727
Plus les minutes passaient, plus je trouvais ça étrange de constater que les lumières et les volets du Centre Culturel étaient fermés. Tentant de minimiser mon pessimisme, je m’étais dit qu’ils allaient ouvrir que 15 minutes avant la rencontre.
Le pessimisme a rapidement repris le dessus et j’ai appelé Chéri pour qu’il regarde sur internet afin de me confirmer l’adresse de la rencontre. Comme il était dans le métro, il m’a proposé de me rappeler plus tard. Après avoir raccroché, le signal de la fin de la batterie s’est mis à clignoter furieusement sur mon portable. Ouf, mon téléphone a survécu jusqu’à ce que mon copain me rappelle pour me dire « Mais oui, tout est bon c’est au 5 rue Constantine à 19hrs le 14 mars. » Fin de la batterie.
A ce moment, je me suis dit que je m’en faisait pour rien et je me suis assise sur un banc en face du Centre pour lire en attendant l’ouverture.

13032012-CIMG4734
« Euuhh … minute! Aujourd’hui on est le 13 mars, non ? » Un coup d’oeil sur mon iPod m’a confirmé qu’on étaient bien le 13 et non le 14.
Comme il ne restait plus que quelques minutes avant l’ouverture, j’ai préféré tout de même attendre. Au cas où je n’aille pas bien compris mon copain.
Comme à l’heure fatidique il n’y avait aucun signe de vie au centre j’ai enfin réalisé que la rencontre était le lendemain.

Je suis rentrée à la maison à 19h30, toute seule, j’ai décidé de manger une soupe au poulet devant un nouvel épisode des Simpsons qui parodiait le film Inception.

Ensuite pour finir de me consoler, j’ai pris un bain parfumé au coconut en regardant le dernier épisode de Desperate Housewives et en mangeant des fraises. J’ai aussi eu la super idée de mettre de l’huile dans mes cheveux pour les hydrater un peu.

Finalement, j’ai de la chance car Chéri peut aussi quitter le travail plus tôt aujourd’hui moyennant que je lui repasse quelques chemises.

Aujourd’hui j’ai oublié mon portable à la maison , mais de toute façon il n’a plus de piles car je croyais l’avoir mis sur la charge cette nuit mais mon chargeur n’était pas branché. Mes cheveux sont très huileux car malgré les lavages l’huile est restée et j’ai été obligée de mettre mes lunettes car j’ai abîmé mes lentilles cornéennes.

Bon au moins je vais voir Michel Tremblay pour de vrai aujourd’hui et j’ai super hâte de voir la pièce de théâtre Gloria la si peu glorieuse inspirée du roman Le trou dans le mur (2006) avec la comédienne Geneviève Boivin.

Entre temps, si vous voyez passer mon cerveau, n’hésitez à m’en faire le signalement.

15 Commentaires

  • C’est clair, au moins tu ne l’as pas manqué!

    Des fois, on crois avoir les dates en tête en puis en fait non, finalement. J’essaie de tout noter dans mon calendrier mais bon… des fois aussi, j’ai des neurones qui s’échappent! Au moins tu as eu le droit à un beau coucher de soleil et à un pain au chocolat. D’ailleurs, je crois que le « pain au chocolat » vs. « chocolatine » dépend en fait des régions de France, parce que j’ai des amis français qui disent chocolatine. Ça doit être régional en fait!

    Je compatis à l’huile dans les cheveux. J’avais un gommage de The Body Shop à l’amande qui sentait vraiment bon mais qui était super huileux, et je me suis vite aperçue que je ne pouvais pas l’utiliser sous peine de ressembler à une frite pendant deux jours!

    • A Paris c’est pain au chocolat si tu dis chocolatine on te regarde comme un extra-terrestre mais je pense que la majorité des gens disent chocolatine.

      Pourtant mes cheveux n’étaient jamais restés gras après un traitement à l’huile 🙁

    • J’avais remarque que tu employais souvent le nom « chocolatine », et ça m’etonnait… C’est plutot dans l’Aquitaine que chocolatine est utilise, a Bordeaux donc… L’appellation officielle, je crois bien que c’est « petit pain au chocolat » en France, du moins je ne me sers que de celle-ci quand je suis la-bas. Mais comme ils me manquent ces petits pains au chocolat! Et ceux aux raisins, et les brioches suisses, encore une preferee…

      Au fil de tes histoires, il me semble que tu devrais te faire une petite « station Cynthia » chez toi (une jolie boite par exemple), avec ton tel, tes clefs, etc… peut-etre pres de la ou tu mets la laisse d’Akira?

  • Huhuh, je connais bien ce genre de semaine où rien ne va comme il faut! Courage, la semaine est bientôt terminée, et j’espère qu’à l’heure qu’il est, tu es en train de te t’asseoir dans le Centre Culturel ouvert et rempli de monde 🙂 Veinarde!

Répondre à Cynthia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *