Un fil à la patte au théâtre de Belleville

Théâtre de Belleville, Paris

Vaudeville écrit par George Feydeau et joué par la troupe HoCemo au théâtre de Belleville, un fil à la patte s’est révélée être un bon divertissement.

Un fil à la patte

Theatre-Belleville-7706

Lucette, un chanteuse de cabaret, retrouve avec délectation son amant, Bois d’Enghien, qui avait disparu depuis une quinzaine de jours. Sur le point de conclure un mariage avec une riche héritière, il est revenu pour rompre. Lâche devant l’amour débridé de Lucette, il tente de la pousser tour à tour dans les bras d’un clerc de notaire écrivant des chansons et d’un général sud américain condamné à mort.

Mais c’était sans compter que la mère de sa promise invite Lucette à chanter à la signature de son contrat de mariage …

Mon Avis

Theatre-Belleville-7702

Nous sommes arrivés au théâtre de Belleville à 21 heures tous les deux fatigués d’une nuit sans sommeil, courtoisie d’un certain petit chien souffrant*. Dès l’ouverture du rideau l’énergie des neufs comédiens est palpable et la pièce est menée d’un bon rythme sans temps mort.

J’ai beaucoup aimé la mise en scène de Lise Quet, qui s’éloigne de l’époque originale de la pièce pour la situer en quelque part entre le second empire et l’époque actuelle. Ça permet d’alléger la pièce et de rendre les personnages plus universels, moins figés cela permet de mieux s’identifier à eux.

J’ai eu deux gros coup de coeur durant la pièce, l’interprétation de « Fais moi mal Johnny » de Boris Vian par Lucette (Cindy Rodrigues) et le truculent personnage de Miss Betting joué par Lionel Rondeau.

Une comédie sans prétention qui n’en reste pas moins un bon divertissement.

Un fil à la patte au théâtre de Belleville

Jusqu’au 28 février 2013
94 rue Faubourg du temple, 75011 (dans le passage Piver)
Métro Belleville (M 2, 11)
Tarif régulier 25 Euros, mais en ce moment vous trouverez de bon prix sur billetreduc et ticket-minute via Vente privée


* Akira a commencé à avoir mal à l’arrière train jeudi soir et a passé la nuit sans pouvoir s’asseoir ou se coucher. Il a bien entendu passé la nuit à pleurer et nous l’avons donc emmené en urgence vendredi matin chez le vétérinaire. Avec les anti-inflammatoires il va mieux mais si tout n’est pas rentré dans l’ordre à la fin de cette semaine, il devra faire des radios et tout le toutim.

8 Commentaires

Répondre à Cynthia Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *