C’était le mois d’octobre ’15

Mensis horribilis. Voilà deux mots qui résument bien ce mois d’octobre et malheureusement, je ne parle pas d’horreur style Halloween, mais juste d’une mauvaise période. L’incident du mois de septembre n’est pas réglé et ça prend une tournure invraisemblable. J’ai toujours été anxieuse, mais face à cette situation-là je peine à me contrôler. Je crois que c’est parce que j’ai peur que l’on fasse du mal à mon chien unique, Akira. Pfff, j’espère que ça finira par se régler!

On a eu pas mal de problèmes avec notre salle de bain, résultat des courses : il faut tout refaire. Les anciens propriétaires avaient entièrement retapé l’appartement avec de beaux matériaux, mais du cheap labour donc il y a pas mal de choses qui partent en couille. D’un côté, je suis contente de rénover une salle de bain plus au goût du jour, mais les éventuelles semaines sans endroit pour me laver m’enchantent moins!

Sinon j’ai été malade ces trois dernières semaines, rien de grave juste un système immunitaire de crotte. J’ai voulu tenir bon pour ne pas voir trois jours disparaître de ma paye, mais j’ai finalement accepté un arrêt de travail de trois jours après deux semaines difficiles… J’ai été surprise de constater que j’étais plus à bout que je le croyais, j’ai dormi les deux premiers jours. Je n’étais même pas capable de lire ou de regarder la télévision, ça me demandait plus d’attention que je pouvais en fournir. Au final, ça va mieux, mais c’est comme si j’avais fait un régime miracle : 2 kg en moins!

Trêve d’atermoiements, il y a aussi quelques choses qui m’ont fait plaisir ce mois-ci :

Blue Valentine restaurant à Paris

 

Blue Valentine

Quand les parents de Réjean montent à la capitale, on aime bien en profiter pour faire un bon resto avec eux. Souvent, on les invite dans des lieux que l’on connaît, des valeurs sûres en quelque sorte, mais cette fois-ci Réjean s’est démené pour trouver un nouveau resto.

Nous étions curieux de découvrir ce restaurant situé dans une rue où l’on ne se douterait même pas qu’il y a des commerces. Pour le repas de midi dominical, nous avons été séduits par une jolie salle à la déco contemporaine-art-nouveau. La carte des cocktails était si alléchante que nous nous sommes laissés tenter par un verre bien avant 17 heures!

Sur le menu, il y avait peu de choix, mais tous semblaient délicieux. Les plats sont arrivés et… émerveillement, tout est beau et on sent vraiment la maîtrise de la cuisine par le chef Terumitsu Saïto. Le service est chaleureux et les assiettes sont manifestement haut de gamme avec des produits frais et bien mis en valeur. Ce n’est pas donné, mais ce n’est pas volé, je crois que les prix sont justes à 42 € le menu déjeuner du week-end.
Blue Valentine — 13 Rue de la Pierre Levée, 75011 Paris, réservations : 01 43 38 34 72 ou sur l’appli La Fourchette

Comédiens au Théo Théâtre

Pour une soirée en amoureux, Réjean m’a fait la surprise de m’emmener tout près de notre ancien domicile dans le 15e arrondissement pour aller au Théo Théâtre.

Il avait pris deux tickets pour la pièce de théâtre Comédiens. C’est une drôle de pièce de théâtre sur laquelle le rideau ne se lève pas, à la place nous restons en coulisses avec les comédiens.

On en apprend plus sur les cheminements respectifs des comédiens et surtout des écueils rencontrés pour monter la pièce de théâtre dont ils arrivent à la dernière représentation. Pendant la pièce, j’ai bien rigolé et ça m’a permis d’oublier pendant 1 h 30 mes soucis.
Comédiens au Théo Théâtre — 20 Rue Théodore Deck 75 015 paris — 01 45 54 00 16, tous les jeudis à 21 heures jusqu’en mai 2016.

Garde Républicaine pour le Paris-Deauville

La Garde Républicaine sur la Place Vendôme

Parfois, Paris est une ville désespérante de saleté et de laisser-aller, mais d’autres fois elle revêt une splendeur inégalée. En sortant déjeuner un midi, j’ai été surprise par le son d’un tambour. Curieuse, j’ai suivi mes oreilles jusqu’à la Place Vendôme. J’y ai trouvé la fanfare de la Garde Républicaine.

Médusée par le spectacle, j’ai regardé la fanfare jouer et ensuite faire le tour de la Place Vendôme. J’ai été comme transportée dans un Paris rêvé. La Garde Républicaine nous avait fait l’honneur de sa présence pour le rallye Paris-Deauville. J’aime bien ce genre de jolies surprises!

Akira-Paris

Voilà, c’était mon mois d’octobre! J’espère que vous en avez profité vous aussi et de préférence sans rhume/grippe/virus!

14 Commentaires

  • Je compatie, moi ce fut un virus de 6 semaines qui s’en va vers la fin… maudit soit le mois d’octobre! 😉 J’espère que ton problème concernant Akira se règlera pour le mieux 🙁

    • Aïe, six semaines ! Mon dieu que c’est long … Il y a beaucoup de monde malade en ce moment, c’est impressionnant ! J’espère que ça va mieux en tout cas !

  • Désolé d’apprendre que tu as eu un mois d’octobre difficile. Moi j’ai eu des moments difficiles au travail, mais la préparation à l’Halloween a été idyllique et l’automne superbe, alors je ne me plains pas. C’est novembre qui s’annonce pénible.

    La pièce a l’air vraiment intéressante, tu me donnes le goût d’aller au théâtre plus souvent. J’aime bien le nom de garde républicaine.

    • Désolée pour tes soucis au travail, au moins j’ai vu que tu as eu beaucoup de plaisir à préparer Halloween!

      J’espère qu’il n’y aura pas trop de brouillard chez vous en novembre !

  • Je compatis, je suis malade depuis euh… quelques semaines. Et au printemps, pareil. J’en ai marre! Rien de sérieux, juste un virus qui va et vient. Genre, dégage, quoi.

    C’est la vue de ta fenêtre sur la dernière photo? Sympa. J’ai bien les toits de Paris.

  • Je n’ai pas été malade mais je compatis tout de même Cynthia 🙁 Faut essayer de positiver et de se dire que ça ira mieux tout bientôt 🙂 Bisous 🙂

  • Eh ben ma pauvre, mais qu’est-ce qui est arrivé? Je compatis, je réagis moi aussi toujours avec beaucoup d’émotions et je ressens ces émotions très longtemps, surtout si quelque chose est arrivé à un être aimé. J’espère qu’Akira aussi se remet de tout ça. Grosses bises de courage et gros câlin à Akira.

    • J’aimerais tellement en parler, mais l’affaire n’étant pas réglée, je préfère ne rien dire. Akira va bien, lui ne comprends pas pourquoi j’ai peur et il continue sa petite vie de chien 🙂

  • J’espère donc pour toi que novembre sera un mois positif, et que ton problème se résoudra comme tu le souhaites. Quoi qu’il en soit, Môsieur Akira est en de bonnes mains avec toi ! Sympa la photo de vous deux 🙂

Répondre à Le Terminal A. Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *