La maison de l’UNESCO à Paris

Pour la nuit européenne des musées le 19 mai dernier, j’ai visité la maison de l’UNESCO qui a exceptionnellement ouvert ses portes pour nous faire découvrir sa collection d’œuvres d’art.

Silhouette au repos de Henry Moore - UNESCO
Silhouette au repos de Henry Moore

La pointe du gigantesque iceberg qu’est l’UNESCO est la liste des sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité que tout voyageur qui se respecte connaît sur le bout des doigts. Visiter un site y étant classé, c’est avoir l’assurance de visiter un endroit exceptionnel.

L’ange de Nagasaki - UNESCO
L’ange de Nagasaki

Mais l’UNESCO c’est beaucoup plus, de son nom long Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, sa mission vise avant tout le développement de la paix dans le monde. Pour ce faire, les lignes directrices de ses cinq programmes sont l’éducation, les sciences exactes et naturelles, les sciences sociales et humaines, la culture, la communication et l’information.

La Maison de l'UNESCO

Je n’ai pas pris de vue globale du grand bâtiment des années 1950 qui abrite la maison de l’UNESCO, mais c’est très joli. Le bâtiment en forme de « Y » a été posé sur 72 piliers de béton sur lesquels j’ai aimé les traces de coffrage apparentes.

Pilliers de bêton de la Maison de l'UNESCO à Paris

Le site regorge d’œuvres d’art et d’installations provenant des quatre coins du monde. D’ailleurs, le site web de l’UNESCO recense plus de 500 œuvres. Je vous rassure, elles n’étaient pas toutes exposées lors de notre visite sinon on y aurait passé la nuit!

 L’Espace de méditation de Tadao Ando et le jardin de la paix d’Isamu Noguchi
L’Espace de méditation de Tadao Ando et le jardin de la paix d’Isamu Noguchi

La question qui m’a suivie tout le long de la visite était de savoir si les employés de l’organisation apprécient les œuvres, par exemple en prenant le temps de manger leur sandwich en contemplation ou s’ils zappent la beauté du lieu, stressés par la charge de travail qui leur incombe.

Chers membres des ressources humaines de l’UNESCO, sachez que je suis prête à vous faire un compte-rendu sur ce point si vous m’embauchez. 😉

La lune de Joan Miró (1958)
La lune de Joan Miró (1958)

Reste que l’UNESCO a vraiment de beaux trésors entre ses murs : Miró, Picasso, Calder, Giacometti, Le Corbusier…

7362866888_6cc937348e_c

Et puis le style rétrofuturiste du bâtiment vaut aussi le coup d’œil surtout que dans l’ensemble c’est très bien entretenu.

La chute d’Icare de Pablo Picasso (1958)
La chute d’Icare de Pablo Picasso (1958)

En temps normal, l’UNESCO se visite gratuitement en semaine, par contre il faut pouvoir se libérer pendant les heures normales de bureau.

Maison de l'UNESCO - Salle de conférence

Le clou de la visite a été la grande salle de réunion où des plaques au nom de chacun des états membres sont alignées et où chaque pays dispose de quatre sièges pour loger sa délégation.

Salle de réunion- Maison de l'UNESCO

J’ai siégé à côté de mon petit Suisse à la table de son pays. J’aurais bien aimé glisser ma carte de visite dans le bureau du Canada, mais il était dans les premiers rangs, inaccessible.

Salle de réunion - UNESCO à Paris

Au risque de me répéter, j’ai beaucoup aimé le bâtiment — pensé par les architectes Marcel Breuer, Pier Luigi Nervi et Bernard Zehrfuss — dont les plans avaient été approuvés par un comité international composé de cinq membres dont Le Corbusier.

UNESCO à Paris
La visite nous a été très agréable, car des membres de l’UNESCO ainsi qu’étudiants jouaient les guides durant la soirée et nous ont expliqué chacun des points d’intérêt.

L’Homme qui marche I d’Alberto Giacometti - UNESCO
L’Homme qui marche I d’Alberto Giacometti

L’affluence à la maison de l’UNESCO pour la nuit européenne des musées était très correcte, nous avons dû attendre une dizaine de minutes pour entrer, mais nous pouvions circuler et admirer les œuvres sans nous faire bousculer. Une belle visite qui nous a laissé assez de temps pour faire une autre promenade nocturne.

Totes les coses de Antoni Tapies - UNESCO
Totes les coses de Antoni Tapies

En écrivant ce billet, j’ai découvert sur le site de l’organisation qu’elle organisait des évènements culturels gratuits tout au long de l’année. Leur site internet étant difficile à naviguer, il faut aller sur évènements publics dans la section culture pour y découvrir toutes les activités proposées. Si vous cherchez bien, vous trouverez le moyen de vous abonner à la lettre d’information.

UNESCO à Paris - Tour Eiffel

 

La maison de l’UNESCO

125 Avenue de Suffren, 75 007 (M° 6 Cambronne ou M° 10 Ségur)
Visites gratuites du lundi au vendredi de 9 à 18 hrs (vérifiez les heures et les conditions d’entrée avant de vous y présenter)
Explorez la collection des œuvres sur le site dédié
Évènements culturels ponctuels gratuits

13 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *