Intoxication alimentaire

Je voulais vraiment être dans l’air du temps et j’ai donc testé pour vous l’intoxication alimentaire grâce à mes tickets restaurants.
Après trois jours de souffrance, je peux enfin vous parler de la pratique d’hygiène douteuse qui consiste à stocker les aliments préparés en vitrine, sans réfrigération of couse. Le fait qu’il a fait 37°c à Paris lundi dernier n’a bien sûr pas changé les habitudes de ces commerçants.
La majorité des restaurants qui servent les travailleurs le midi préparent à l’avance leurs sandwichs et salades qu’ils placent sur leurs étals, parfois en plein soleil. Pour améliorer le tout, la grande majorité de ce type de commerce sont dépourvus de climatisation donc ils concentrent tous les facteurs pour favoriser la multiplication des bactéries.
De toute façon, ce n’est pas comme si les contrôles sanitaires sont fréquents, récemment un inspecteur a dit à la télévision qu’il estimait que chaque restaurant était contrôlé en moyenne une fois à tous les six ans. Un chiffre risible quand on sait que les restaurants on une durée de vie moyenne de quatre ou cinq ans.
Quand j’ai raconté ma mésaventure à mon médecin du travail, que je visitais pour la première fois hier, elle n’a pas été surprise : elle m’a affirmé que le nombre d’intoxications alimentaires explosait avec l’arrivée de l’été. En plus, elle m’a dit qu’elle faisait des visites professionnelles dans les restaurants et que même les restaurants étoilés la propreté laissait à désirer. Elle m’a conseillé d’éviter les restaurants l’été et de plutôt me replier sur les rayons de supermarché où le risque hygiénique est moindre.
En tout cas, j’ai bien appris ma leçon car lundi soir après les épisodes fiévreux, j’étais clouée au lit car la position debout m’était insupportable surtout avec les douleurs lancinantes des crampes d’estomac. Tout ça pour avoir mangé une salade de pâtes aux aubergines, je n’imagine pas ce que ça aurait été si j’avais choisi celle au saumon crû !
A partir de maintenant, je ne mangerais seulement que dans les restaurants qui réfrigèrent leurs aliments bien que ça élimine énormément d’endroits autour de mon bureau. Bien sûr ça ne me protègera pas de manger des aliments périmés ou de la malpropreté en cuisine mais c’est déjà un début!

Étiquettes
,

10 Commentaires

  • Oh là là, ouch, aïe je compatis! Je me suis tapé une intoxication alimentaire (ma mère croit que c’était une ulcère) parce que j’avais mangé un burger qui avait été dégelé trop longtemps. Deux semaines à manger des rice krispies matin, midi et soir.

  • Merde ! J’espère que ça va mieux maintenant. C’est vrai que l’on ne se pose pas vraiment la question lorsqu’on mange, à propos de l’hygiène de là ou se trouvaient nos aliments… A méditer!

    Remets toi bien, bises =)

  • Aie… soigne toi bien.
    J’ai deja teste, c’est loin d’etre drole…

    Finalement la pratique nord americaine de la lunch box, ca a du bon !

  • Ah oui, la mayonnaise est une grande sensible qui ne supporte pas le soleil ! Malheureusement beaucoup de restaurants ignorent encore ça ou font mine de l’ignorer !
    J’espère que tu te sens mieux à présent… (et au moins, elle était bonne au goût cette salade ?) 🙂

  • Ayoye! Moi ça ne m’est jamais arrivé, je touche du bois!

    Soigne-toi bien Cynthia et tu as raison, élimine les petits resto que tu trouves douteux!

  • Et la lunch box? tu n’es donc plus québécoise?…

    Il y a quelques années j’ai eu un staphylocoque doré car je mangeais régulièrement dans un petit resto chinois à l’hygiène douteuse.

    Au fait, on sera à Paris du 19 au 24 juillet, si tu as un moment pour qu’on se voit (lunch ou 5 à 7), ce serait sympa!

  • Pauvre toi!

    J’ai la chance d’avoir un bon estomac alors je suis rarement malade comme ça, mais je garde toujours les pratiques d’hygiène à l’esprit, surtout quand on voyage vu qu’on doit manger dehors et qu’on a moins de contrôle sur la préparation et le stockage des aliments.

  • Zut, c’est pas marrant, ça… Tu ne te prépares pas des lunchs? Quand je vivais en France j’avais le temps de rentrer chez moi pour manger tellement les pauses midi étaient longues! Au Canada, je me fais ma petite boîte à lunch, pas de risque d’être malade!

Répondre à Dr. CaSo Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *